Visite au paradis des Hellébores à Edern

Publié le 24 Mars 2015

Une trentaine d'adhérents de la Société d’Horticulture du Bas léon se sont retrouvés samedi dernier à Edern dans le sud Finistère dans le jardin de Marie- Thérèse.

Depuis une vingtaine d'année, cette jardinière passionnée s’occupe de son très grand jardin du matin au soir : rocaille, bassin, massifs, allées, bordures de buis …le travail ne manque pas.


 

IMG_0059

La SHBL avait déjà visité ce jardin en avril 2007, nous avons pu voir de nouveaux massifs d’arbustes accompagnés d’Hellébores.

En ce moment de nombreuses bulbeuses et  les premières vivaces arrivaient en fleurs dans la rocaille :
Anemone blanda ( anémones de Grèce),
Saxifrage helleri et le Saxifrage fenkinsiae ( et de nombreux autres)
Corydalis solida subsp. solida 'Dieter Schacht'
Scilla siberica
Chionodoxa forbesii
Narcissus bulbocodium

ainsi qu'une grande quantité de jacinthes  et de narcisses botaniques.

Sa spécialité : les Hellébores ! C'est une histoire de famille ;  elle en cultive environ 4000 pieds

Les hellébores aiment une terre lourde et craignent la chaleur humide; mais leurs pires ennemis sont les mulots qui peuvent grignoter le plant sous terre avant même que les feuilles ne redémarrent.

Les couleurs varient du blanc au prune en passant par le jaune et le rose: chaque fleur mérite d'être soulevée pour apprécier la finesse des détails , car il n'y en a pas deux identiques.

Sa passion : l'hybridation ! elle ne désespère pas de sélectionner un jour une hellébore de couleur " abricot".

Les fleurs hybridées sont isolées pour éviter l'intervention des pollinisateurs et une fois récoltées les graines sont semées immédiatement en été ; elles ne germeront que plus tard vers décembre, janvier. Le repiquage se fait à l'automne.

Marie Thérèse possède aussi environs 600 camelias : nous avons porté une admiration particulière pour le Camellia reticulata 'Simpatica' à grosses fleurs rose groupées souvent par deux.

 

De nombreux adhérents ont été enchantés de pouvoir avoir des boutures de  Ligustrum japonicum 'Coriaceum Aureum'
 

alix
 

Merci encore à cette jardinière passionnée de nous avoir accueillis dans son jardin, nous n'avons pas eu la chance de voir sa collection d'érables en feuilles, mais promis nous retournerons.

 

Le conseil en + :

Tous les hellébores sont considérés comme robustes et sains. Mais la maladie des taches noires peut gâcher le plaisir qu’offrent ces jolies fleurs d’hiver et de début de printemps. Les taches foncées typiques partent du bord des feuilles et peuvent entraîner le dépérissement de la plante tout entière. La prévention et la lutte contre cette maladie cryptogamique sont simples : au mois de mars, coupez les vieilles feuilles au ras du sol et jetez-les. Il est conseillé de bien inspecter par la suite les plantes atteintes et de recourir éventuellement une nouvelle fois au sécateur. Un sol bien drainé et peu acide permet de limiter les risques d’infection.

 

Les photos de cette sortie sont en ligne ( ici ) 

Les photos de Michèle prises lors de la visite sont en ligne (  ici  ) 

Les photos de Claude prises lors de la visite sont  en ligne (   ici   ) 

Les photos de stéphane prises lors de la visite sont en ligne (   ici  )

 

Bonne journée Anne,

 

Rédigé par Anne

Publié dans #Visites de la SHBL

Repost 0
Commenter cet article