Sortie découverte et dégustation d’algues à Brignogan Plages...

Publié le 24 Avril 2016

Sortie inattendue ce samedi 23 avril 2016 pour les 22 adhérents de la Société d'horticulture du Bas Léon. Le rendez-vous était fixé à 12 h 30 précises à Brignogan Plages (pour les bretons que nous sommes, nous savons que la marée n'attend pas).
Bernard Jaffrès animateur de l'association "Brigoudou" nous attendait.

DSC_1349 copie

Equipés de bottes, bonnets, cirés nous avons affronté le vent du Nord pour nous rendre sur l'estran, la mer étant basse à cette heure là.
On recense en Bretagne 600 espèces d'algues : Ici sur la plage du "Lividic" on en trouve 40 à 50 sortes.
On distingue 3 sortes de goémon (varech en breton)
* le goémon d'épave qui est celui que l'on trouve sur la plage : Il n'est pas intéressant car souvent en voie de putréfaction.
* le goémon de rive qui est découvert à l'estran : C'est celui que nous ramassons à pied
* le goémon de fond qui est récolté en mer par des bateaux "Scoubidou ".
On distingue 3 sortes d'algues : vertes, brunes et rouges, dont les pigments déterminent la classification.

Aucune algue cueillie dans de bonnes conditions n'est toxique. Il faut les récolter fraîches, fixées au rocher.

tagramassagealguesBrignogan

Dans l'algue on distingue 3 parties : Le crampon par lequel elle est fixée au rocher, le stipe ou fausse tige et le thalle (partie végétative)
Notre cueillette a commencé et Bernard au fur et à mesure nous commentait chaque algue.

Les algues brunes
* Fucus spiralis
* Fucus vesiculosus
* Ascophyllum nodosum : Dans sa longueur cette algue fabrique 1 flotteur par an ce qui permet de lui donner un age.
* Fucus serratus : Sans flotteur et dont le thalle est délicieux.
* le cornichon de mer qui se conserve dans du vinaigre comme les salicornes.
* Le Kombu breton ou fouet de sorcière qui mesure environ 2 m.
* Le Kombu royal ou baudrier de Neptune dont le thalle très plissé peut mesurer 4 m : Il est intéressant en cuisine pour faire des papillotes.

Les algues vertes
* La laitue de mer (Ulva lactica)
* Les cheveux de mer (Enteromorpha intestinalis)

Les algues rouges
* La Dulse (Palmaria palmata)
* la Nori
* Le Pioka réputé pour ces propriétés géléifiantes
* Le Poivre de mer à la saveur particulière que nous avons dégusté sur place  et que l'on ne trouve que de mars à juin se consomme surtout en beurre d'algue en apéritif.
tagviergemarie
Conservation
Elles peuvent être conservées dans du sel mais la meilleure façon est de les faire sécher au vent sur un fil à linge et de les broyer quand elles sont sèches. Elles sont ensuite mises en bocaux et se conservent plusieurs années. Il faut savoir qu'une algue en séchant perd 5 fois de son volume. On peut aussi les congeler sauf le poivre de mer qui ne se conserve que dans du beurre.

Au bout de 2 heures dans la baie nous nous sommes retrouvés dans la salle communale pour une dégustation originale : Un vrai repas.
Nous avons commencé par déguster un beurre d'algue sur du pain, puis un fromage blanc d'algues, suivi de spaghettis de la mer au parmesan et au pesto. Suivaient ensuite des moules aux algues et comme dessert une omelette aux algues accompagnée de glace à la vanille.
Je pense que tout le monde bien que surpris s'est régalé.
et tout cela accompagné d'un bon vin blanc.
Toute cette cuisine a été préparée en temps réel et devant nous : Je peux vous dire que le public était captivé.
Notre journée s'est terminée par la visite du musée du coquillage : Un travail considérable de recherche et de présentation a été nécessaire à l'association pour lui donner vie.
Anne L

Voir le site de l’Association Brigoudou --> http://brigoudou.fr/index.htm

Les (1ères) photos sont là --> http://gardenbreizh.org/photos/SHBL/album-34698.html

Prochaine activité --> Visite de Jardins à Brest le mercredi 11 mai pour la journée sur inscription.

Rédigé par Le Webmaster

Publié dans #Info aux adhérents, #Visites de la SHBL, #Jardin de la mer

Repost 0
Commenter cet article