La Société d'Horticulture du Bas-Léon (SHBL) fête la St Fiacre à la Chapelle de Pont du Châtel à Plouider

Publié le 31 Août 2019

Ce vendredi après-midi, la Société d'Horticulture du Bas-Léon (SHBL) fêtait le patron des jardiniers en compagnie quarantaine de participants (habitants, adhérents ou amateurs de jardin et patrimoine...) à la Chapelle St Fiacre de Pont du Châtel, sur l'invitation de la commune de Plouider .

St Fiacre et sa bêche

Après le mot de bienvenue par Marie-Yvonnick le Luhandre à l'initiative de cet après-midi, nous avons fait un tour extérieur du site, avec la présentation du calvaire,  de la fontaine et sa statue de Saint Fiacre et de l'ensemble du bâtiment .

Construite en 1564, cette chapelle est un petit écrin de Renaissance bretonne qui la particularité d’avoir un clocher dit de style 'Beaumanoir', qu’on ne voit que très peu en Bretagne.

La chapelle est surtout connue pour sa "fenêtre aux lépreux", une véritable meurtrière, se trouvant sur le bas-côté gauche, qui permettait aux habitants du hameau voisin, tonneliers ou cordiers frappés d'exclusion et de répulsion d'assister aux offices sans côtoyer les autres fidèles.

L’étude préalable a également démontré l’intérêt des cloches, l’une date de 1647, et toujours en état de fonctionnement, chose extrêmement rare de nos jours. La chapelle possède également un bénitier de style Renaissance, une balustrade sculptée et de nombreuses statues classées anciennes en bois polychromé qui feront l'objet d'une restauration dans les années à venir .

Mais qui était St Fiacre ?

"Moine originaire d'Irlande, Saint Fiacre se retrouve dès le VII ème siècle, vers Meaux, en Brie, où il a créé le monastère de Breuil . Très populaire, sa statue se retrouve dans de très nombreuses églises où il est représenté avec une bêche et un livre entre les mains.

La légende veut qu'en faisant tomber son bâton par terre, celui-ci se transforma en bêche et déracina les arbres pour lui offrir une terre prête à la culture."

Présentation et dégustation de fleurs comestibles

La visite était suivie d'une petite animation sur les fleurs comestibles de nos jardins .

Les participants ont pu découvrir différentes saveurs (sucrée, acidulée, citronnée, iodée...) avec les fleurs suivantes :

abutilon, agastache, bégonia, bleuet, bourrache, capucine, chèvrefeuille, fuchsia, impatiens, mauve, passiflore, pélargonium, primevère, roquette, rose trémière, sauge, souci ...


Cette présentation s'achevant par un goût d'ail avec le Tulbaghia violacea, un morceau de la plante au goût de camembert - Paederia lanuginosa et la plante sucre des Aztèques - Lippia dulcis .


Découvrir une liste de fleurs comestibles

L'échange de plantes et boutures, graines, magazines de jardinage, pots a remporté un immense succès et ravi un bon nombre de participants présents tant les plantes proposées étaient variées :

palmiers, aromatiques, plantes d'intérieur, plantes vivaces, plantes aquatiques, cactus et succulentes ...

L'après-midi s'est achevée autour d'un goûter offert par la municipalité .

Voir les photos de cet après-midi

 

Repost0
Commenter cet article