Cueillette au Verger de Locmaria, de la SHBL

Publié le 22 Septembre 2008

Par une belle journée d'été, une quarantaine d'adhérents de la Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, se sont retrouvés dans leur Verger Conservatoire et Pédagogique de Locmaria, Park ar Frouez, à Plabennec.

Beaucoup de travail au verger :
- cueillette des noisettes,
- ramassage des pommes tombées par variétés et distribution gratuite aux bénévoles présents,
- vente de miel aux adhérents présents, miel de Locmaria. Les ruches n'appartiennent pas à la SHBL mais à un de leurs adhérents, Yvon.

Certains d'entre vous se demandent ce qu'est un Verger Conservatoire et Pédagogique.

Un Verger Conservatoire est un "lieu de mémoire" où l'on conserve des espèces et variétés fruitières.
C'est donc un espace qui contribue à la sauvegarde du patrimoine fruitier, qui assure la pérennité des variétés locales et qui permet l'étude, la description, la propagation des variétés d'antan retrouvées.
On privilégie donc les variétés anciennes, les variétés oubliées, mais on plante aussi certaines variétés plus récentes pour éviter leur disparition.
Nous avons besoin de tout le monde pour, justement, retrouver ces variétés oubliées qui poussent encore dans les anciens jardins souvent sous des appellations fantaisistes.

Mais un Verger Conservatoire est encore un espace qui doit être maintenu le plus naturel possible, à la manière d'un arboretum.
Les arbres conservent donc, dans la mesure du possible, un port naturel, ce qui exclut donc de procéder à des tailles drastiques que l'on peut se permettre dans un verger amateur ou dans un verger professionnel où avant tout le verger doit être rentable. On préférera donc la taille douce si besoin est.

Un Verger Pédagogique est un outil de démonstration de taille, de greffage, d'entretien des arbres fruitiers. Les adhérents de l'association viennent pour apprendre.
Le Verger Conservatoire et Pédagogique de Locmaria se situe sur le périmètre de protection des eaux de captage de Traon-Edern à Plabennec.
Traiter autrement qu'avec des produits phytosanitaires industriels dangereux est aussi l'occasion d'apprendre aux adhérents à utiliser des produits de traitements le plus naturellement possible et sans exagération, car même des produits naturels, comme le cuivre par exemple, à forte dose, peuvent nuire à l'environnement. Préservons l'eau du robinet pour le bien-être de tous.
On utilise des paillages naturels, exit donc les matières plastiques.

La Société d'Horticulture du Bas-Léon assure la récolte et la vente des fruits dont le bénéfice sert à renouveler plants, tuteurs et tout matériel utile pour le travail au verger, (par convention passée avec la Mairie de Plabennec le 24 octobre 2001).

Retrouvez ici toutes les photos 2008 au Verger

Prochaine activité :
04 octobre : potager sous serre, rendez-vous à 14h30 à l'église de Landunvez.
11 octobre : conférence de Réjean Millette, canadien, sur la conception d'un jardin.

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Au verger

Repost 0
Commenter cet article