Compote de baies d'éléagnus, Elaeagnus x ebbingei, c

Publié le 20 Octobre 2008

Toutes les baies des différentes espèces d'Elaeagnus sont comestibles mais la meilleure confiture se fera avec les Elaeagnus multiflora, communément appelé goumi, (encore faut-il trouvé ce dernier !) et Elaeagnus umbellata, communément appelé olivier d'automne, car ses fruits se récoltent au mois d'octobre. Ce dernier fera l'objet d'un future article.

Vous pouvez donc utiliser les baies de Elaeagnus x ebbingei, l'éléagnus que l'on rencontre couramment dans beaucoup de jardins et qui est surtout employé en haie.

Mais comme beaucoup de jardiniers taillent leur éléagnus, il est probable qu'ils n'ont jamais vu de fleurs, ni donc pas de fruits sur leurs arbustes. Et c'est dommage, car en ce moment, mes Elaeagnus x ebbingei embaument le jardin, les fruits viendront dans quelques mois et annonceront que le printemps est de retour.


La recette de confiture des baies de Elaeagnus x ebbingei :

Récoltez les baies bien mûres. Les laver.
Mettez les baies recouvertes d'eau dans une casserole pour les ramollir pendant 10 à 15 minutes.
Réservez l'eau dans une terrine.

jolis noyaux d'éléagnus x ebbingei

Enlevez le noyau. Je vous préviens, le travail est long suivant, bien sûr, la quantité de fruits récoltés.N'ayez pas peur de vous salir, les fruits ne tachent pas.
Ajoutez les pulpes à l'eau de cuisson, bien mélanger. Pesez la compote obtenue.
Pesez le même poids en sucre.
Dans une casserole anti-adhésive, faites cuire compote et sucre en tournant continuellement pendant 10 minutes.
Mettez en pot, fermez les pots et renversez les.

Vous ne ferez pas des tonnes de cette confiture, choississez donc de préférence des pots de petite taille, maximum 250 gr.

"La confiture, ça colle à la figure".

Bon appétit,
Anne

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Recettes - Cuisine

Repost 0
Commenter cet article

André @£ 19/02/2009 23:09

En Lorraine, pour faciliter le travail de préparation, on utilise un extracteur de jus. Cet appareil utilisable pour tous les fruits et surtout les baies, permet d'extraire par chauffage le jus des fruits. Il faut éviter les appareils en aluminium, attaqué par les acides des fruits, libéré en grande quantité dans les jus, et dont, aujourd'hui, on connait la toxicité pour le système nerveux.Les mures, les arbouses, les cerises griottes, donnent de superbes gelées aussi. Je recherche, vainement, des pieds de "Goumi" pour planter en Aquitaine. Le goumi se plait plutôt en sol non calcaire, semble-t-il.