Confiture de cornouilles, Cornus, cornouiller

Publié le 22 Octobre 2008

Pour réaliser cette confiture, nous allons essentiellement nous servir des baies rouges du cornouiller mâle ou corbier (Cornus mas), du cornouiller à fleurs (Cornus kousa) et  surtout des baies du cornouiller porte-fraise (Cornus capitata) en photo, les fruits ne sont pas encore mûrs.


Nous ne consommerons pas les baies noires du cornouiller sanguin (Cornus sanguinea) qui elles sont impropres à la consommation, elles seraient plus ou moins toxiques.

C'est le moment de cueillir les cornouilles, bien mûres.

Retirez les noyaux.
Mettes-les à cuire avec 1 verre d'eau de 20 cl, 3/4 de sucre par kilo de fruits et des pépins de pomme enveloppés dans une mousseline.
Vous pouvez aussi supprimer les pépins de pomme en utilisant du sucre gélifiant.
Portez à ébullition et faites cuire à gros bouillons pendant 3 à 5 minutes, suivant la méthode employée.
Mettez en pots, fermez les pots et les retourner aussitôt.

Bon appétit mais "la confiture ça colle à la figure" !
Anne

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Recettes - Cuisine

Repost 0
Commenter cet article

maryse 01/10/2014 22:10

bonjour
j'ai découvert cette confiture cette année et j'ai bien l'intention de planter un cornouiller dans notre jardin de Lorraine... puis je prendre n'importe quel cornouiller kousa ? (cornus kousa satomi par exemple ou autre ??)
merci de votre réponse

maryse 28/11/2014 17:54

merci

Anne 27/11/2014 14:57

Mieux vaut s'en tenir aux espèces recommandées. Les baies du Satomi sont très fades. En règle générale, éviter les cultivars et variétés d'ornement.

leon 13/09/2009 13:29

Bonjour,
Question no 1: comment dénoyauter facilement les fruits?
Question no 2: un kilo de fruits? Je présume.
Cordialement,
Leon

Hortimail 14/09/2009 09:50


Bonjour,
Pour dénoyauter facilement, les pré cuire quelques instants en recouvrant les fruits d'eau. Ne pas avoir peur de se salir les mains ; quand on dénoyaute, on ne fait rien d'autre et même pas
répondre au téléphone, on en mettrait partout. Ce travail manuel est quelque peu ragoûtant, mais la compote est si bonne.

Question 2 : comme écrit dans la recette : 3/4 de sucre par kilo de fruit, donc à chacun d'ajuster suivant la quantité de fruits récoltés.

A bientôt à notre Fête de la Pomme, au Verger de Locmaria à Plabennec.
Anne