La SHBL dans Le Télégramme

Publié le 23 Octobre 2008

La Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, recevait Réjean Millette, le clown jardinier pour une conférence sur la création de son jardin situé à Saint-Ambroise de Kildare au Canada.

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Conférenciers

Repost 0
Commenter cet article

Stéphane 27/10/2008 16:13

 Juste un petit rappel : Les informations" sans intérets" sont destinées aux visiteurs de plounevez Lochrist qui attendaient ces renseignements  pratiques et techniques...que nous leur avions promis... ce qui est fait ......Que cela plaise ou non.....aux autres visiteurs de ce blogStéphane Président SHBL

Leur-Coat 24/10/2008 07:26

La méthode est primitive, mais les internautes ne sont pas naïfs.Charger la page au maximum avec des infos "sans intérêts" pour que l'article de Milette, et surtout les commentaires passent dans la seconde page ; ça permet de mettre une autre couche, mais propre cette fois.Raté, les commentaires sont en page 2 .

Hortimail 24/10/2008 12:22


Nous avons réaliser un petit sondage parmi les personnes présentes à cette réunion et comme d'habitude les avis sont très partagés. Il y a ceux qui ont adoré écouter Réjean Millette et ceux qui ont
détesté.

Cet article fait partie du dossier "on parle de nous" et bientôt tous les articles parus dans la presse seront dans cette catégorie, c'est aussi simple que cela.

Cela nous prend beaucoup de temps pour nous occuper de ce site Internet et de l'album photo. hébergé chez Garden Breizh et nous vous rappelons que nous sommes, comme tous les adhérents, des
bénévoles.

Notre but n'est pas d'atteindre un Blog Rank élevé ; si cela avait été le cas, nous nous serions pris autrement ; créez un blog et vous comprendrez mieux, certainement, de ce qu'il retourne.

Notre but est d'informer nos adhérents au maximum de tout ce qui a trait à l'association et à chaque Assemblée Générale, l'avis est unanime : "Continuez".

Vous avez mis "une autre couche", cela ira mieux maintenant, Souriez, la vie est belle et chacun a le plein droit de s'exprimer ; ensuite on écoute ou on écoute pas, chacun a aussi ce droit ou ce
choix.

Nous vous remercions pour votre commentaire car il contribue à une meilleure visibilité de notre site sur la grande toile.

Kenavo forz peur.
Anne