Capucines et Pucerons

Publié le 12 Mai 2006

Je viens de lire dans un journal : "La plante indiquée pour chasser les pucerons est la capucine. Mais celle-ci attire les pucerons, il est conseillé de la mettre au fond du jardin".
Je ne peux m'empêcher de rectifier car cela n'est vrai qu'en partie.
Oui la capucine attire les pucerons. Mais si vous avez des pucerons sur vos capucines, c'est d'abord le signe que votre sol manque de chaux ; ce qui est fréquent chez nous puisque nous avons un sol naturellement acide.
Donc, enrichissez votre sol de chaux et plantez des capucines près des plantes sensibles aux pucerons.
Les pucerons resteront chez vos voisins.
A l'entrée de ma serre, il y a toujours des capucines car elles protègent également les tomates des aleurodes (mouches blanches). Vous pouvez aussi intercaler plants de tomates et capucines naines à l'intérieur de la serre.
La capucine est trop belle pour être reléguer au fond du jardin.

Chlorophyllement  vôtre, Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Amis Ennemis, #Vivaces-Annuelles-Bulbeuses

Repost 0
Commenter cet article

coadic 03/07/2010 16:36



J'ai intercalé des capucines et des plants de courgettes. les capucines sont noirs de pucerons mais les courgettes ont l'air indemnes.Dois je garder les capucines. les pucerons ne risquent ils
pas de migrer vers mes plants. Faut-il traiter?Je débute au jardin et je suis perplexe sur la marche a suivre. Merci de me conseiller.



Hortimail 12/07/2010 15:07



Laissez faire la nature maintenant ou bien arracher les capucines et les brûler avec les pucerons si ces derniers sont vraiment trop nombreux et risquent de migrer sur les courgettes.


Il eut été plus judicieux de planter les capucines ensemble et à part ; ainsi les pucerons seraient également restés dans le coin des capucines.


Mais ne vous inquiétez pas, c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Que celui ou celle qui n'a pas fait d'erreur vous jette la première pierre ; je ne m'y risquerai pas. Quand on débute, on
fait beaucoup d'erreurs et c'est normal mais dites-vous bien que les plus aguerris des jardiniers font encore des erreurs. J'en fait aussi et je passe mon temps à me dire "j'aurai dû planter ceci
là plutôt que là" et c'est comme cela que le jardinier est un éternel insatisfait et c'est tant mieux.


On apprend toute sa vie et comme notre vie sera trop courte pour tout apprendre, alors on fait ce que l'on peut.


Et tant pis si cette année vos courgettes sont mangées par les pucerons, l'année prochaine vous ferez mieux.


Règle n° 1 pour le jardinier : Cultivez la zen attitude :


Si je fais ceci ou cela, que se passe-t-il ? Regardez, notez, recommencez.


Kenavo et bon été au potager


Anne