Rhubarbe - Rheum

Publié le 14 Mai 2006

La Société d'Horticulture du Bas-Léon (SHBL) à l'Ecole du Nivot.
Lors de l'après-midi de samedi au Nivot, une personne a cueilli une tige de plante.
Elle explique qu'elle fait de la confiture avec les tiges car la plante est plus goûtée que la rhubarbe des jardins. Elle me demande le nom de la plante.
Comme à chaque fois que cela se produit, je ne peux m'empêcher de faire un peu la tête  et elle a dû le remarquer. Cuisiner une plante sauvage sans la connaître n'est pas faire preuve de bon sens.
Donc, je ne le répéterai jamais assez : ne cueillez que les plantes que vous connaissez bien ; dans le cas contraire, pas de cueillette.
Il s'agissait d'une plante vivace, la rhubarbe officinale, rhubarbe sauvage, Rheum officinale, utilisée en pharmacie pour ses organes souterrains desséchés.
Rheum rhaponticum est en fait une espèce bulgare rare.

 
Nous faisons de la confiture avec les tiges de la rhubarbe des jardins mais cuisiner sa cousine est fortement déconseillée. 
La rhubarbe des jardins, Rheum rhabarbarum (syn. Rheum x hybridum, Rheum x cultorum Hort.) est déjà bien assez toxique pour les personnes ayant le foie fragile, des rhumatismes, des calculs rénaux et surtout une insuffisance rénale et je sais de quoi je parle.
En effet, la plante bloque "la lumière des reins" et si l'expression est jolie, les dégâts qu'elle peut occasionner le sont beaucoup moins.
Les Rheum sont riches en acide oxalique et les sels solubles de cet acide, l'oxalate de calcium, sont très irritants pour les personnes sensibles, voire dangereux pour d'autres et réellement mortels pour certains. Autrefois, ces plantes avaient seulement un usage médicinal.
La dose létale serait de l'ordre de 10 à 15 g d'acide oxalique chez l'adulte et de 5 à 10 g chez l'enfant.
Et peut-être faites-vous partie des personnes à risque sans le savoir !
 
Pour faire de la confiture, on se sert uniquement des pétioles ; ne jamais consommer les feuilles qui entraînent convulsions, coma puis mort.
Les femmes enceintes ne doivent pas manger de rhubarbe car la plante a la propriété de faire venir les règles, donc risque de fausse-couche ; les femmes qui allaitent leur bébé, non plus.
Pour tous les autres, les biens portants, mangez de la confiture de rhubarbe avec modération.

La rhubarbe fait partie de la liste des "Plantes toxiques, Végétaux dangereux pour l'Homme et les animaux", 2ème Edition, écrit par Jean Bruneton, aux Editions TEC & DOC.

Chlorophyllement vôtre, Anne


 


Variété décorative ou peut-être est-ce encore de la rhubarbe des jardins, mais en plein soleil.
 
 
 
Rheum palmatum : une décorative.

 

 

 

 

 

 

 

Rhubarbe des jardins : pétioles comestibles

 

Rédigé par Anne

Publié dans #Au potager, #Vivaces-Annuelles-Bulbeuses

Repost 0
Commenter cet article

FLORADIANE 11/06/2007 06:35

Bel article sur une plante peu ou mal connue: belle mise en garde aussi sur une plante pouvant être dangereuse, il est important de le souligner. La rhubarbe, a consommer avec modération, n'est cependant pas que réservée aux confitures: ses pétioles servent aussi de légume, et condiment (sauces)

limi 02/01/2007 09:48

jaimerai savoir ou je peu trouver des articles sur des recherches scientifique fait sur les plents en particulier sur le rheum palmatum/rhubarb rhizom?