L'aspérule, vin de mai et champagne du pauvre

Publié le 14 Avril 2011

L'aspérule, une jolie petite plante à découvrir et à utiliser pour des boissons originales : Vin de Mai et Champagne du pauvre.

Aspérule odorante, Galium odoratum, (syn. Asperula odorata). Famille des Rubiacées.

Plusieurs synonymes : Hépatique étoilé, muguet des bois, petit muguet, reine des bois, thé  suisse.

C'est une vivace, haute de 40cm environ, à racines grêles et traçantes qui se plaît parmi les hêtres.

vignette de Galium odoratum, Asperula odoratavignette de Galium odoratum = Asperula odorata, aspérule odorante

Dans la famille des Rubiacées, nous avons entre beaucoup d'autres plantes :

- le coprosma, arbuste au feuillage très décoratif de nos jardins ;

- le gaillet, dont le gaillet grateron, à fleurs blanches, Galium aparine, dont on se passerait bien dans le jardin car il se colle partout et que j'enlève en permanence un peu partout dans les massifs indiquant un excès d'azote d'origine minérale. Pour vous réconcilier avec cette collante, mettez quelques jeunes pousses dans vos salades ;

- la garance, Rubia, dont la garance des teinturiers, une petite plante à fleurs jaunes ;

- mais aussi un petit arbre, le caféier, Coffea, inutile de vous expliquer ce que produit cette plante.

vignette de Coprosmavignette de Galium aparine, gaillet gratteronvignette de Rubia peregrina - Garance voyageusevignette de Coffea

Une autre espèce d'aspérule, l'aspérule des sables, Asperula cynanchica, pousse dans les pelouses et dunes de notre littoral. On la rencontrait sur le littoral des communes de Plouescat et Saint-Pabu. Elle aurait disparue.

Alors, si vous l'avez rencontrée, écrivez-nous (onglet Contact, au-dessus de l'article). 

On rencontre l'aspérule odorante dans les sous-bois, en fleur d'avril à juin. C'est le parfum délicieux qui nous attire et qui est dû à son composant : la coumarine.

Si vous avez un petit coin ombragé où rien ne pousse, plantez-la et attendez deux à trois ans qu'elle s'étoffe pour vous en servir. Si votre sol est plutôt sec, elle ne deviendra pas envahissante. Et puis même si elle envahit votre parterre, elle est si jolie, j'adore son esthétique.

Quelques plants seront disponibles lors de la prochaine Bourse aux Plantes de la SHBL.

C'est une petite plante belle et bonne et ses utilisations sont multiples : diurétique, tonique, digestive et apéritive et j'en fait de délicieuses boissons.

Quand vous voyez, dans le commerce des Glaces au foin, ce sont des glaces à l'aspérule.

Et voici les recettes des boissons :

Le Vin de Mai, à boire à l'apéritif :

Faire macérer pendant 15 jours dans un litre de bon bordeaux à 13°, 60 g. de sucre et 60 g. de fleurs d'aspérule.

Au bout de ce temps, filtrez et mettez en bouteilles.

Choisissez des bouteilles avec bouchon monté dans un entourage de fer, genre ancienne bouteille de limonade.

Le vin mousse comme du champagne.

Le Champagne du pauvre :

Même recette mais remplacez le bordeaux par un bon vin blanc, vous aurez le "champagne du pauvre".

Attention : cela mousse vraiment beaucoup et la première fois que j’en ai fait, je ne me suis pas assez méfiée et en ouvrant la bouteille, j'ai perdu une partie du vin. Tous les murs de la pièce ont été retapissés, heureusement qu'ils étaient en carrelage, le nettoyage fut facile.

Petite précision, ces boissons sont alcoolisées, à boire donc avec modération.

Bonne recette et bonne dégustation.

Kenavo,

Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Vivaces-Annuelles-Bulbeuses, #Recettes - Cuisine

Repost 0
Commenter cet article