Cours de taille de rosiers, roseraie de Kéraudren à Brest

Publié le 21 Novembre 2010

Cours de taille sur rosiers avec la Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, dans la roseraie du Parc de Kéraudren à Brest.

Malgré le froid piquant, une cinquantaine d'adhérents et futurs adhérents se sont retrouvés pour un cours de taille des rosiers dans la roseraie du Parc de Kéraudren à Brest.

Dans un premier temps, nous avions invité, Jean-Jacques Peuziat de Quimper, inventeur du Bras'Compost, pour une démonstration de son nouvel outil.

Un outil pour brasser le compost plus facilement et ainsi le faire mûrir plus rapidement : ce qui a intéressé tout le groupe.

Puis, Pierre Habasque, le responsable de l'association PHARE, de Brest, nous présentait son association ; association au service des personnes en grande difficulté. Il nous explique que la roseraie de kéraudren est pour ces personnes un outil pédagogique de réinsertion, réapprendre la vie en société, se réconciler avec le monde du travail, etc.

Puis, nous sommes passés au cours de taille des rosiers, proprement dit.

Stéphane et moi-même avons expliqué les différentes tailles suivant les espèces et variétés de rosiers. Les rosiers anciens et les rosiers modernes se taillent différemment suivant qu'ils sont miniatures, arbustes, grimpants ou lianes.

Cliquez pour voir toutes les photos de cet après-midi.

Une série d'articles sur les rosiers sera en ligne prochainement, de quoi égayer tout l'hiver sur ce blog et vous faire patienter jusqu'au printemps, date des premières floraisons des rosiers avec, par exemple, le rosier Rosa 'Canary Bird'.

Mais en attendant, si le sécateur vous démange, défoulez-vous sur vos rosiers en effectuant une pré-taille. Cette pré-taille sur rosiers vous permet de supprimer tout le bois mort et les tiges trop vieilles, de rabattre de moitié les tiges trop longues. Cette opération vous permet de circuler dans le massif plus facilement afin d'enrichir le sol dès maintenant.

Repérez également d'éventuels rejets du porte-greffe. Ces rejets sont facilement repérables maintenant par leurs feuilles plus petites ou différentes et toujours en place, par la couleur de leur bois mais aussi par la vigueur de leur branche.

Beaucoup de rosiers actuels sont greffés sur Rosa multiflora, une espèce sans aiguillons. Les rejets s'identifient donc aisément. Ne jetez pas les coupes mais plantez-les. Vous aurez ainsi une profusion de porte-greffes et pourrez vous initier, l'été prochain, à la greffe sur rosiers.

Dans mon jardin, le rosier Rosa 'Souvenir de la Malmaison' me gratifie tout l'hiver de ses grosses fleurs roses et parfumées. C'est un rosier qui ne stoppe pratiquement jamais sa floraison pour peu qu'il soit planté à l'abri, sous l'auvent d'un mur plein sud. Ses fleurs ne supportent pas la pluie et demandent, en hiver, la chaleur d'un mur pour s'épanouir pleinement. Ce rosier sera distribué lors de notre prochaine Bourse aux Plantes et quantité d'autres encore.

Nous avons bien sûr rappeler la règle en vigueur en ce qui concerne les rosiers comme toutes les autres plantes.

Ne peuvent être bouturées et échangées que les plantes libres de droit, et les rosiers anciens en font partie.

En attendant,

si vous n'êtes pas encore inscrit à notre Newsletters, faites-le dès maintenant. Cela vous permet de ne louper aucun article, aucune info.

Prochaine activité :

- Assemblée Générale, le 27 novembre à 16h00, à Lesneven.

- Bourse aux Plantes, le 11 décembre à 14h00, à Ploudalmézeau.

- Analyse du pH de votre sol, le 11 décembre à 14h00, à PLoudalmézeau. Suivez bien le protocole qui vous a été (ou sera) remis. Le protocole sera publié sur ce site.

 

Rendez-vous à l'AG avec une grande tombola.

A samedi, Anne

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Roses et rosiers

Repost 0
Commenter cet article