Euonymus lucidus, un fusain centenaire à Brest

Publié le 22 Février 2012

Euonymys lucidus, un fusain rare

Un fusain rare à Brest

Une espèce rare de fusain, Euonymus lucidus, est redécouverte dans un jardin de Brest par notre président, Stéphane Alix, en mai 2009.

Il a fallu un peu de temps pour mettre un nom sur ce fusain et pour ce faire, plusieurs personnes ont participé personnellement à l'identification de la plante :

Stéphane Buord (Directeur scientifique des actions internationales au Conservatoire Botanique National de Brest), Frédéric Tournay (Responsable des Collections au Jardin Botanique de Strasbourg), Henny Kolster (Pépiniériste et grand collectionneur de fusains aux Pays-Bas) et Jins-huang Ma (Botaniste et chercheur scientifique en Chine, il a fait la révision du genre Euonymus).

La SHBL remercie chaleureusement toutes ces personnes pour leur aide précieuse dans l'identification du fusain, Euonymus lucidus.

vignette de Euonymus lucidus vignette de Eunymus lucidus vignette de Euonymus lucidus = Euonymus lucida = Euonymus pendulus - Fusain

Un fusain centenaire à Brest

Ce beau spécimen d'Euonymus lucidus serait centenaire et il n'en existerait que 2 exemplaires aussi anciens en France. Le fusain de Brest se trouve dans un parc appartenant à la ville, l'autre vivant dans un parc de Combo-les-Bains au pays basque.

Il semblerait qu'un autre existe au Jardin des Plantes à Paris, cela reste à vérifier. Et il y en a certainement quelques autres en France.

C'est grâce à ses feuilles ciliées qu'on le reconnaît et qui sont déterminantes pour son identification.

L'introduction en Europe de cette espèce daterait de 1850 à 1860.

Dendrochronologie

La dendrochronologie est la datation de l'âge des arbres.

Seule la dendrochronologie peut nous donner l'âge exact de ce fusain. La méthode consiste à faire un carotage à la tarière de Bressler, puis la carotte est étudiée en laboratoire.

Description du fusain

Le fusain "éclatant", Euonymus lucidus, de la Famille des Célastracées, peut atteindre une hauteur de 12 mètres.

Celui de Brest fait 8 mètres de haut pour une circonférence de 95cm (prise à 1,30ml du sol).

A Brest, l'arbre est semi persistant alors que dans son pays d'origine, la Chine, il est persistant.

Son nom de "lucidus", qui veut dire lumineux, brillant, fait-il référence à ses feuilles vernissées ou à ses jeunes feuilles rouge éclatant ?

Les feuilles adultes ont des dents ciliées. Dent ciliée : chaque dent se prolonge en une pointe extrêment fine, une sorte de poil.

Au débourrement, les jeunes feuilles sont d'un beau rouge brillant.

L'arbre, à l'abondante floraison, est couvert de milliers de fleurettes blanches à 5 pétales, au mois de mai.

Les fruits, des capsules jaunes, se développent en fin d'été.

La multiplication des fusains

La multiplication des fusains n'est guère difficile.

Le semis : les graines ayant besoin de 3 mois de stratification à froid, doivent être semées le plus tôt pssible. La germination prend 18 mois. Les plantules sont repiquées en pot individuel sous serre la première année puis sont mises en place en situation ensoleillée ou mi ombragée à l'abri des vents froids et violents, La plante supporte des températures de -10°C. Notre climat côtier lui est donc très favorable.

Le bouturage, en juillet-août, se fait en prélevant des rameaux de 5 à 7cm, semi-aoûtés, à un noeud ou avec un talon.

Protection d'Euonymus lucidus

C'est un arbre précieux qu'il convient de préserver et de multiplier puisqu'il se plait si bien chez nous en Bretagne.

Il mériterait donc d'être inscrit au Patrimoine des Arbres Remarquables afin qu'il soit protégé définitivement.

 

A voir sur Internet :

Plus de photo de Stéphane dans son album "vu dans Brest".

Le site de Henny Kolster, amoureux des Euonymus.

 

Encore, BRAVO Stéphane, pour cette découverte.

Kenavo

Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Arbres-Arbustes

Repost 0
Commenter cet article