Glycine, Wisteria - Millettia - taille et soins

Publié le 2 Février 2010

Février est le moment de tailler la glycine. Mais avant d'en venir, à la taille proprement dite, revenons sur cette plante grimpante qui nous ravit dès qu'arrive le mois de mai.

Le genre Wisteria comprend une dizaine d'espèces originaires d'Asie et des Etats-Unis. Le genre Millettia est encore mal défini et son étude phylogénétique est en cours à Taïwan. Les 2 genres, Wisteria et Millettia, sont extrêmement proches.

Dans le commerce, on trouve 2 principales espèces :

Wisteria sinensis ou Wisteria chinensis, la glycine de Chine.

Wisteria floribunda ou Wisteria japonica, la glycine de Japon.

Son nom botanique, Wisteria, lui vient du Professeur Gaspar Wistar de Pensylvanie. Elle aurait du s'appeler Wistaria mais à la suite d'une erreur de transcription, elle est devenue Wisteria.

La glycine fait partie de la famille des Fabacées (ou Légumineuses) comme le cytise, Laburnum, aux racèmes jaunes.

Comme toutes les plantes de cette famille, la glycine fixe l'azote de l'air dans le sol par l'intermédiaire de bactéries (Rhysobium) dans les nodosités de ses racines. La glycine préfère un sol acide à neutre. Elle est atteinte par la chlorose en sol calcaire.

Les feuilles sont imparipennées, c'est-à-dire composées de plusieurs folioles au nombre impair. Les jeunes feuilles sont bronze, puis deviennent vert franc.

La floraison d'une glycine est somptueuse. De longues grappes ou racèmes composés de nombreuses fleurs éclosent de mai à juin. Les boutons floraux, visibles dès mars, s'épanouissent en mai, juste avant l'apparition des nouvelles feuilles. Les coloris peuvent aller du blanc pur en passant par toutes les teintes de rose, de lilas, de mauve ou de violet. Les fleurs pâlissent en vieillissant.

Les fleurs sont hermaphrodites (elles possèdent des organes mâles et femelles) et sont pollinisées par les insectes.

La fructification, en longues gousses, est rare et n'est pas d'un grand intérêt décoratif.

Les fruits sont de longues gousses de 15cm de long et ressemblent aux gousses du cytise.

Les racines de la glycine sont longues et s'enfoncent peu dans le sol. Elles ressemblent à des racines de réglisse, plante également de la même famille.

Toute la plante est toxique. Les glycines peuvent vivre très longtemps et supportent des températures jusque - 20°C. Avec l'âge, elles atteignent un poids considérable.

Bien choisir sa glycine :

Vous choisirez l'espèce en fonction de la taille de votre jardin et/ou en fonction du port que vous voulez donner à la plante.

Vous choisissez d'avoir une liane :

Un grand jardin supportera une glycine de Chine, tandis que dans un petit jardin l'on préférera la glycine du Japon.

Vous choisissez de former la glycine en arbre : la glycine du Japon se prête mieux à cette forme du fait de sa plus petite taille.

La glycine de Chine ou glycine bleue, Wisteria sinensis, est une liane qui peut atteindre 30 mètres de long. C'est la glycine la plus répandue dans nos jardins. Les grappes de fleurs ont entre 20 et 30 cm de long. Les feuilles sont composées de 11 à 13 folioles. Elle fleurit, bleu violet soutenu, de mai à juin. Elle est très parfumée et mellifère. Elle a l'avantage de remonter tout au long de l'été. La floraison d'été est toutefois moins abondante. Elle s'enroule dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, de la droite vers la gauche. Observez les pousses terminales de votre glycine pour reconnaître l'espèce.

Elle fera merveille dans de grands arbres. Je l'ai vu faisant le tour complet d'une maison au Relecq-Kerhuon.

Nous avons aussi pu l'admirer dans le Parc de Boutiguéry, adossée à un bâtiment et partant à l'assaut des arbres proches et également dans Le Clos aux Roses à Quimper.

wisteria_sinensis_Boutiguer.jpg

La plupart des variétés ont des grappes d'environ 30 cm de long.

- 'Alba', blanc pur, parfumée, les racèmes sont peu compacts.

- 'Caroline', hybride horticole, violet soutenu, parfumée, croissance rapide.

- 'Jako' = 'Fragrantissima' = 'Jakohn-fuji' = Reindeer, blanc, la plus parfumée des chinoises.

- 'Prolific' = 'Consequa' = 'Oosthoek's Variety', très nombreuses fleurs violet pâle.

La glycine du Japon ou glycine mauve, Wisteria floribunda, est une liane d'un plus faible développement, environ 10 mètres de long. Cette plante a plus de 30 synonymes. Dans son pays d'origine, cette plante fait partie des plantes invasives.

Par rapport à la glycine de Chine, les grappes de fleurs sont plus longues de 20 à 50cm, les feuilles ont un plus grand nombre de folioles, de 11 à 19 et les fleurs, parfumées, sont 3 fois plus petites.Elle fleurit quelques jours après la glycine de Chine mais ne remonte pas. Elle s'enroule dans le sens des aiguilles d'une montre, de la gauche vers la droite.

Les variétés ont des grappes de différentes longueurs, de 30cm à 1 mètre de long.

Il existe un très grand nombre de variétés parmi lesquelles :

- 'Alba' = 'Longissima Alba' = 'Snow Showers' = 'Shiro naga' = 'Shiro-noda' = Wisteria multijuga 'Alba', blanc avec un soupçon de lilas, parfumée, les grappes forment des draperies très compactes.

- 'Kuchi-beni' = 'Lipstick' = 'Peaches and Cream', mauve rosé pâle, parfumée, abondante floraison, feuillage vert clair.

- 'Multijuga' = 'Macrobotrys' = 'Longissima', mauve, parfumée, racèmes pouvant atteindre 1.50m de long, énormes gousses. On peut admirer cette belle formée en arbre dans le jardin de Kerdalo, le jardin du Prince jardinier, Peter Wolkonski.

- 'Domino' = 'Issai' = 'Prematura', bleu lilacé, peu parfumée, la plus hâtive, très florifère. Plusieurs clones auraient été introduits du Japon sous le nom de 'Issai'. Cette variété convient aux petits jardins.

- 'Lawrence', pourpre violacé, racèmes de plus de 150 fleurs, feuillage jaune en automne.

- 'Rosea' = 'Pink Ice' = 'Hon-beni' = 'Honey Bee Pink' = 'Honko', rose, légèrement parfumé.

- 'Royal Purple', violet foncé, peu parfumée, racèmes de 90 à 110 fleurs.

- 'Variegata', lilas clair, feuillage panaché de vert, vert foncé et de mouchetures crème seulement sur le jeune feuillage. Cette panachure demande une situation ombragée. Elle est moins florifère que les autres, c'est surtout une plante pour collectionneur.

- 'Violacea Plena' = 'Double Black Dragon', violet rougeâtre, fleurs très doubles peu parfumées.

Il existe un grand choix de cultivars, d'hybrides et un grand nombre de variétés mais je n'ai retenu que ceux que l'on trouve couramment dans le commerce.

Il existe également d'autres espèces, plus ou moins courantes dans le commerce :

Wisteria brachybotrys = Wisteria Kapitan-fuji. C'est une espèce intéressante pour les petits jardins, elle monte à 10 mètres. Elle a l'avantage de fleurir très rapidement après la plantation, l'année suivante ou l'année d'après. Originaire du Japon, c'est la glycine soyeuse, ses feuilles sont veloutées. Elle tourne dans le sens des aiguilles d'une montre. Ses racèmes ont environ 15cm de long et les fleurs blanches s'ouvrent toutes en même temps.

Il existe quelques variétés dont 'Shiro-kapitan' = 'Prematura Alba' = Wisteria venusta, glycine soyeuse. Feuillage et fleurs blanches se développent en même temps. Elle est très parfumée. Elle a les fleurs les plus grandes du genre.

Wisteria x formosa, hybride entre glycine de Chine et glycine du Japon.

Les variétés :

- 'Yae-kokuryû' = 'Kokuryû' = 'Black Dragon', fleurs doubles pourpre foncé.

- 'Nivea' = 'Alba', à fleurs blanches.

Wisteria frutescens = Wisteria speciosa, glycine d'Amérique, aux fleurs bleues très mellifères. Elle est souvent utilisée en bonsaï car elle possède les grappes de fleurs les plus courtes parmi toutes les espèces de glycines, de 5 à 12cm de long. Elle est non parfumée. Cette plante a besoin de plus de chaleur que les autres espèces pour bien fleurir.

Wisteria macrostachya, glycine du Kentucky, aux fleurs violet pourpre en été. La plante s'enroule comme la glycine de Chine.

- 'Blue Moon' est très rustique et supporte de très basses températures. Elle monte à environ 8 mètres et remonte (refleurit) 2 à 3 fois au cours de l'année. Au coloris bleu violet, elle est de plus très parfumée.

- 'Magnifica' est très florifère.

Millettia japonica = Natsu Fuji = Wisteria japonica = Wisteria 'Kofuji' = Kraunhia japonica, glycine d'été, glycine rouge. Origine de Corée et du Japon. A planter au soleil ou à mi-ombre, le feuillage, vert moyen, coriace, est presque persistant. Elle est intéressante pour son coloris rouge violacé et sa floraison en juillet et août qui intervient après le feuillage. Elle monte à environ 7 mètres de haut et s'enroule dans le sens des aiguilles d'une montre. Elle se forme en bonsaï.

Les Pépinières du Val Douve, dans la Manche, la commercialise.

- Millettia japonica 'Alba' produit des fleurs blanches.

- Millettia japonica 'Hime-fuji' = Wisteria 'Dwarf' = Wisteria floribunda 'Nana', une forme arbustive.

- Millettia japonica 'Microphylla' se forme en bonsaï.

Millettia reticulata = Callerya reticulata, glycine persistante. Originaire de Chine, au beau coloris rouge pourpre bleuté jaune et au parfum à odeur de camphre, très mellifère, cette liane est un ravissement. Elle fleurit de la fin du printemps au début de l'automne. Les tiges contiennent une résine brun rouge utilisée en médecine moderne chinoise. Le feuillage vert foncé est coriace. Elle monte à environ 5 mètres de haut et n'est à feuillage complètement persistant que dans les régions les plus douces. Notre Bretagne lui conviendrait parfaitement. Mais pour notre malheur, elle est extrêmement rare en culture. Une pépinière anglaise, dans le Surrey, la commercialise ; alors, peut-être que lors de notre prochain voyage en Angleterre, la découvrirons-nous.

Nous admirerons certainement des Millettia lors de notre journée au Chelsea Flowers Show.

Des photo. de différentes espèces de Millettia.

Wisteria brevidentata. Origine : Chine. Floraison pourpre. Le statut de cette espèce est incertain.

Wisteria villosa = Rehsonia villosa, glycine laineuse. Origine : Asie.

Pour terminer avec les plantes portant le nom de Wisteria, une plante au nom commun de water wisteria, glycine aquatique, Hygrophila difformis, qui n'est pas une glycine mais une plante marécageuse de la famille des acanthes. Elle est couramment cultivée dans les aquariums et peut rapidement devenir envahissante.

Bien acheter une glycine :

- Achetez la glycine en pot. Vérifiez l'état racinaire qui doit être frais. La plante doit pouvoir se dépoter facilement. Souvenez-vous qu'elle n'aime guère être à l'étroit. Acheter des plantes qui ont traîné longtemps en jardinerie n'est pas un bon investissement.

- Vérifiez bien que la plante a été greffée, on doit voir le point de greffe. Plus tard, quand la plante sera adulte, il ne sera plus visible.

- Achetez-la fleurie. Vous ne ferez pas ainsi partie d'un grand nombre qui se désole de ne pas voir leur glycine fleurir. C'est aussi la meilleure façon de s'assurer que le coloris correspond bien à la variété désirée et présentée. Mais ne vous attendez pas à la voir refleurir l'année suivante, il faut lui laisser le temps de s'installer. Si on peut les acheter en fleur, c'est parce qu'elles ont été forcées.

Bien planter une glycine :

En premier lieu, un emplacement ensoleillé, puis une bonne terre de jardin, riche et fraîche lui conviendra. Faites un grand trou pour pouvoir bien étaler les racines. Bien faire tremper la motte et n'hésitez à la démolir partiellement en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Je me sers souvent d'une fourchette pour faire ce travail. La glycine a horreur d'être transplantée, donc chouchoutez les racines.

J'ai perdu ma première glycine ainsi, j'avais bâclé la plantation.

Prévoyez la mise en place de tuteur si vous décidez de la former en arbre ou bien de treillage, de câble solide si vous voulez la palisser sur un mur.

Vous ne l'enroulerez jamais autour de supports tels que barrière, grille ou rambarde de terrasse. Elle aura tôt fait de tout broyer. Car la glycine est une broyeuse et rien ne lui résiste, même pas des piliers en béton, un vrai boa constricteur.

Les soins à apporter :

La première année de plantation, il faut veiller à bien arroser la plante. Elle a besoin de temps pour installer son système racinaire, autour de 5 ans. Ce n'est qu'après cette période que la floraison interviendra.

Evitez les apports d'azote. Ce serait au détriment de la future floraison ; les plantes auraient un développement anarchique, tout en feuillage avec peu ou pas de fleur.

Au printemps, paillez le pied avec un terreau de feuilles et quand la plante sera bien établie, nourrissez-la en lui apportant un engrais tomate, au dosage préconisé mais dilué de moitié. Cet engrais est nécessaire si la plante est cultivée en pot sur la terrasse.

Toujours dans le cas d'une glycine élevée en pot, en février, changez la terre en surface par un bon terreau riche en potasse et magnésie et paillez autour du pied.

Multiplication :

Le semis est à éviter : la plante peut ne jamais fleurir et même si elle fleurit (parfois au bout de 20 ans), le coloris ne sera guère intéressant.

L'unique avantage du semis est qu'il donnera des porte-greffes sur lesquels seront greffés les variétés désirées.

Deux méthodes de semis :

- Aussitôt mûres, les graines sont semées, à 3cm de profondeur, en godet, en serre chaude ou près d'un radiateur dans la maison. Il faut maintenir une température de 20°C. Elles devraient germées au printemps. Les plantules passeront leur premier hiver sous châssis froid.

- A la fin du printemps, après les dernières gelées, les graines sont mises à tremper 24 heures dans de l'eau chaude. Le semis se fait en godet, les graines enfoncées de 3cm. Il faut parfois attendre plusieurs mois, voire plus d'une année, avant la germination. Les plantules passeront également leur premier hiver sous châssis froid.

Le bouturage de fragments de racine, 10 à 12 cm de long, peut donner de bons résultats dans une terre où pousse déjà de la glycine.

Le marcottage est également à éviter pour à peu près les mêmes raisons que le semis. Les racines peuvent mettre de très longs mois avant d'apparaître sur la marcotte.

Le greffage est la seule façon fiable de multiplier la glycine. Il se pratique de février à mars suivant les régions. Les greffes peuvent se faire en incrustation ou à l'anglaise sur un très court tronc. Il faudra juste veiller à bien supprimer les gourmands, sous le point de greffe, au fur et à mesure de leur apparition.

Formation et taille de la glycine :

Comme on taille la vigne ou le rosier liane, on taille la glycine. Ces lianes se forment et se taillent de la même façon.

Quand les glycines ou les rosiers lianes s'ébattent en liberté dans de grands arbres, la taille n'est pas nécessaire, fort heureusement.

Mais la taille régulière favorise la floraison de la glycine.

Février est le bon mois pour tailler ces lianes, les bourgeons ou yeux sont bien visibles.

Dans un premier temps, on supprime toutes les branches desséchées ou mal placées.

Dans le cas d'une glycine sur pergola : elle comporte 2 ou 3 branches charpentières. De ces charpentières partent des branches secondaires. Ce sont ces secondaires que l'on rabattra à 2 ou 3 bourgeons.

Dans le cas d'une glycine ceinturant un bâti : dès la plantation, l'on ne conservera qu'une seule tige ; les autres seront d'abord raccourcies puis supprimées au fur et à mesure durant la formation de la plante. Il ne faut pas les supprimer toutes en même temps car elles font office de tire sève et la plante en a besoin pour que son tronc grossisse. Un solide câble d'acier sera tendu sur les murs de la maison en pourtour. Il ne faudra jamais laisser la tige passer entre le câble et le mur. Gardez une bonne distance entre la base de la toiture et le câble. N'oubliez pas que les tiges volubiles peuvent croître de plusieurs mètres dans la saison. De toute façon, il faudra bien vérifier, en septembre, qu'aucune tige ne s'est infiltrée sous le toit ou dans la gouttière. C'est dans ce cas que la taille d'été est très importante et indispensable.

Au fur et à mesure, de la croissance de l'unique charpentière, celle-ci sera maintenue par un lien peu serré. De cette charpentière, partiront plusieurs branches secondaires que l'on taillera à 2 yeux. La formation de cette forme demande de la constance, mieux vaut ne pas oublier de s'en occuper.

Dans le cas d'une glycine formée en arbre :

2 cas se présentent : soit le tronc est composé de 3 ou plusieurs tiges enroulées sur le tuteur, soit l'on ne conserve qu'une unique tige.

wisteria glycine formation

Dans le premier cas, l'on stoppe la formation du tronc à, par exemple, 1.20m de hauteur et on répartit les tiges, chacune soutenue par un tuteur fourchu. Avec le temps, les tiges formant le tronc se souderont, les prolongements des tiges deviennent les charpentières sur lesquelles se développeront plusieurs secondaires.

Dans le deuxième cas, la tige unique sera coupée à la hauteur voulue pour former le tronc. Les 3 derniers rameaux deviendront les charpentières. Les rameaux plus bas seront conservés et raccourcis le temps que le tronc grossisse, ils font office de tire sève.

Dans les 2 cas, du tronc partent 3 branches charpentières que l'on maintiendra à la longueur désirée en les raccourcissant de façon à donner un port équilibré à la plante. Les charpentières forment les branches principales du futur arbre.

Des charpentières partent plusieurs branches secondaires. Ce sont ces secondaires que l'on rabattra à 2 bourgeons.

Une idée originale est de former la glycine en arbre de façon à lui donner un effet oriental. Au lieu de maintenir le tronc bien droit, on le laisse se pencher naturellement. Cela demande beaucoup de travail, il faudra bien répartir les charpentières, toujours dans le même esprit.

Dans tous les cas, toutes les tiges volubiles, tiges très fines inutiles, qui peuvent devenir très longues durant l'été, seront ramener à 20 cm de longueur en été. Mais peut-être aurez-vous envie d'en conserver, elles peuvent servir de palissage ou en vue d'une forme bien précise.

Certaines personnes préconisent 2 tailles différentes selon qu'il s'agit de la glycine de Chine ou du Japon.

Pour la glycine du Japon, c'est la méthode expliquée ci-dessus. Mais si la taille de février n'a pas été faite, on peut encore tailler juste après la floraison.

Pour la glycine de Chine, la taille peut se faire juste après la première floraison pour favoriser la remontée. On taille juste au-dessus des pousses de l'année.

En cuisine :

Les plantes de la Famille des Fabacées sont des plantes toxiques sauf les fleurs de 2 d'entre elles quand elles sont cuites : les fleurs de la glycine et les fleurs du robinier, Robinia pseudoacacia.

Avec les inflorescences de ces 2 plantes, on confectionne des beignets.

Sur le Web : Liste de glycine

Où acheter une glycine dans le Pays de Brest :

Vous n'avez pas encore de glycine dans votre jardin ! Dès avril, faites le tour des jardineries, vous y trouverez votre bonheur.

La jardinerie Les Compagnons des Saisons à Plabennec,

La Jardinerie Lagadec à Saint-Thonan,

La Jardinerie Jardiland à Brest.

 

Glycine-ment vôtre,

Anne

 

Rédigé par Anne

Publié dans #Arbres-Arbustes

Repost 0
Commenter cet article

Patricia 17/07/2016 17:04

Ont fait quoi avec les gousse verte qu'elle forme ,peut ont les replanter

SHBL 17/07/2016 18:36

bien lire l'article --> Multiplication

zac 02/07/2015 15:57

La glycine est une plante toxique
http://www.commentmieuxchoisir.fr/Comment-choisir-une-glycine.asp

BERNARD Jean-Claude. 21/03/2015 11:33

Bonjour.
Je souhaiterais connaître le danger réel, éventuellement causé par une glycine plantée auprès d'une résidence de 4 étages. Cette glycine a été plantée il y a une dizaine d'années et prend aujourd'hui des proportions qui inquiètent la copropriété au point d'envisager de la supprimer. Elle s'entoure autour de piliers et devient impressionnante de puissance. Elle est magnifique.
Merci pour votre réponse.
Bien cordialement.
Jean-Claude BERNARD.

SHBL 21/03/2015 18:57

merci de votre intérêt :-) mais hélas la rédactrice de cet article est décédée et je ne sais vous répondre pour l'instant

santamaria34 10/01/2015 12:06

Bonjour, ce site est très intéressant ! Puis je poster une photo de mes 2 glycines plantées ensemble en août 2014 (achetée en pot) pour me conseiller sur la taille pour qu'elles montent en arbre. Merci.

Webmaster de la SHBL 10/01/2015 17:42

Bonsoir Santamaria, notre site n'a pas vocation a publier des photos ou articles (autres que ceux de nos adhérents) mais d'informer au mieux le grand public, la rédactrice de cet article est décédée il y a quelques jours :-( et hormis via les commentaires et astuces précédentes je suis dans l'incapacité de vous répondre, vous m'en voyez désolé...

Bernard 30/09/2014 02:04

Bonjour,en cherchant régulièrement la manière de tailler la glycine,je n'arrive toujours pas à saisir la manière de m'y prendre.
Elle a été planté en été 2012 et cette année elle n'est que verdure,quelques fleurs sont apparues et elle passe les 5 mètres au plus long.Placée à un coin de mur elle a démarrée par 2 tiges qui se sont entrecroisées.Est-il possible de placer une photo pour avoir des conseils de coupe?
Merci pour vos réponses.

Webmaster de la SHBL 10/01/2015 17:43

Bonsoir Bernard, notre site n'a pas vocation a publier des photos ou articles (autres que ceux de nos adhérents) mais d'informer au mieux le grand public, la rédactrice de cet article est décédée il y a quelques jours :-( et hormis via les commentaires et astuces précédentes je suis dans l'incapacité de vous répondre, vous m'en voyez désolé...

me 03/07/2014 11:40

Bonjour,

Votre article est très intéressant, je profite de votre connaissance pour vous exposer mon souci.
Une glycine m'a été offert en mai 2013, celle ci était fleurie de magnifiques grappes violettes.
Depuis plus rien, je n'ai que des feuilles pourriez vous me donner un conseil.
Je vous mets un lien vers la photo
http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=395030IMG9811.jpg

Merci

Anne 08/07/2014 19:11

Re. J'ai regardé la photo après vous avoir répondu. Je constate qu'elle est en pot et que le feuillage est très fourni. Cessez tout apport d'azote. Laissez-la s'installer.

Anne 08/07/2014 19:08

Et c'est normal. Voici l'explication :
Généralement, les glycines sont vendues fleuries et c'est tant mieux, car ainsi nous connaissons leur couleur exacte ; on dit qu'elles sont forcées.
Puis nous les plantons au jardin. A partir de la plantation, il faudra attendre que la plante s'installe, ce qui peut durer quelques années, 2 à 5.
En résumé, laissez-lui le temps de former son système racinaire, et, la floraison viendra, mais plus tard.
La qualité première d'un jardinier est la patience.
Kenavo

Cathy 12/06/2014 13:10

Peut-on planter une glycine dans un bac en bois de 1m de l'onde sur 0,60 de large et 0,50 de profondeur ?
Merci pour vos conseils
Cathy

Anne 13/06/2014 20:13

Personnellement, je ne planterai pas une glycine dans un si petit bac car elle a un système racinaire très développé. Cela ne vaudra jamais une glycine plantée en pleine terre. A votre place, je choisirai une autre plante plus docile.
Maintenant, vous pouvez toujours essayer.

Cathy 12/06/2014 13:04

Peut-on planter une

sonia 08/09/2013 12:57

Est ce possible de planter une glycine a 1m epandage ou doit on prendre des precautions particulieres merci

Anne 12/09/2013 19:05

Le système racinaire des glycines ne posent pas de problème.
Par contre, je ne sais pas bien ce que vous voulez dire par épandage ? s'agit-il du système d'épandage d'une fosse toutes eaux ?
si oui, vous ne pouvez rien planter aux alentours de ce système. La distance réglementaire est de 3 mètres. La zone d'épandage doit être obligatoirement engazonnée. Et sur cette surface de gazon, les trappes doivent être facilement accessibles en cas de contrôle.

szuka 19/06/2013 07:08

J'ai fabriqué une sorte de pergola en bois pour faire grimper ma glycine. Est ce que cette solution est durable ?

Anne 25/06/2013 17:34

Hélas, non, cette solution ne tiendra pas dans le temps. La glycine est un girobroyeur. Rien ne lui résiste.
Regardez la photo suivante :
http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/photos_460000/GBPIX_photo_464954.jpg
Le mur en béton est broyé. La glycine a une trentaine d'années. Vous remarquez que même le haut du pilier est de travers.

Mages 30/12/2012 16:23

bonjour,
afin de créer une animation à l'entrée de mon hameau pour faire ralentir les voitures aussi et attirer l'attention des touristes sur notre hameau ainsi que sur mon atelier de sculpteur sur métal,
mon idée est de planter une collection de glycine de chaque directement dans les arbres qui poussent sur les talus ( de petits chênes et robiniers. j'ai trouvé sur votre site la exhaustive
description de glycines. pensez-vous que cela soit une bonne idée d'autant qu'il n'y aura aucun entretien, et quelles autres plantes grimpantes à floraisons printanière, estivale, voire automnale
puis-je y associer pour créer une "masse" florale qui attire vraiment l'oeil.

Merci de votre réponse et belles fêtes à vous et autour de vous.
B.M.

Anne 07/01/2013 14:02



Bonjour et Bonne année Mages,


Des glycines sans taille : ce sera vite hélas le "foutoir" le plus complet. Il y aura plus de feuillage que de fleurs.


Par contre, avec un entretien régulier, des glycines formées en arbre seraient du plus bel effet.


Sinon, un mélange d'arbustes judicieusement choisi serait préférable ; par exemple des camélias pour l'hiver et le printemps, des buddleyas pour l'été, etc.



elisabeth Terron 10/08/2011 20:01



Bonjour Anne,


Je vais faire tout ce que vous recommandez (sauf le rempotage : fait l'an dernier et les vacances à la campagne...............). On m'a également dit que cela pouvait être beaucoup trop d'eau (il
a a eu de violents orages sur Paris et ......... un temps de chien la semaine ou elles ont jaunies). Merci encore


Elisabeth



Elizabeth Terron 09/08/2011 15:44



Bonjour,


J'ai (depuis presque 7 ans) 2 glycines en bac sur un balcon à Paris plein sud. Les glycines sont contre un mur blanc. Elles ont fleuri cet été normalement. En une semaine (la semaine dernière)
les 2 glycines ont complètement jaunies, feuilles "vrillées" et "sèches". Je suis très inquiète. Que dois-je faire ? Merci de votre aide.



Hortimail 10/08/2011 16:53



Bonjour Elizabeth,


Des plantes et derrière un mur blanc : le soleil a certainement tapé fort et les plants ont grillé. Ou peut-être est-ce un mauvais courant d'air ? mais j'y crois moins.


Contre le soleil : essayez de poser sur le mur un treillage en bois ou un panneau quelconque de couleur sombre.


Contre le soleil et le courant d'air : installez un treillage (ou autre chose) devant vos plants de façon à les mettre un peu à l'ombre, le temps qu'ils récupérent.


Rabattez ce qui est flétri, les plantes devraient repartir. Donnez-leur à boire mais pas trop trop et surtout aucun engrais tant qu'elles sont malades.


Pensez aussi que des plantes en pot doivent être rempotées tous les 2 ans pour être en pleine forme.


Vous pouvez encore envoyer vos glycines se refaire une santé à la campagne si vous en avez la possibilité : les plantes de ville, c'est comme les gens. Je les aurai bien accueillies mais vous
êtes un peu loin.


Kenavo,


Anne


 



DUPORT 15/03/2011 19:49



j'ai une glycine  voici 7ans, qui  ne fleurit pas pourquoi?


Je la taille tous les ans et apporte des engrais.



Hortimail 16/03/2011 15:39



Bonjour,


Avez-vous lu la  réponse faite à Cecilia ?


Mais vous ne dites pas quelle espèce de glycine vous avez.


L'avez-vous acheté en fleur ?


Le plant était-il greffé ?


Si vous n'avez pas les réponses, il vous faut encore attendre.


Mais peut-être aussi la nourrisez-vous de trop ?


alors bien évidemment, avec ce trop plein d'azote, elle ne fait que du feuillage.


Votre glycine se dit : "puisque je suis bien nourrie, je n'ai pas besoin de me fatiguer à fleurir".


Les plantes fleurissent pour assurer la survie de l'espèce et non pas pour nous faire plaisir. Comme sa survie n'est pas menacée, elle n'a pas besoin de fleurir.


Dès maintenant, cessez tous les apports d'engrais et attendez, 1 an, 2 ans, jusqu'au 10 ans de la plante. Mise au régime sec, elle devrait fleurir.


Si la floraison ne vient pas après ce laps de temps, vous avez affaire à une de ces capricieuses glycines qui ne fleurissent jamais.


Kenavo


Anne


 



CAECILIA 14/03/2011 12:54



BOnjour Anne,


Une question:


j'ai transplanté une glycine de Chine âgée de 10 ans qui n'avait jamais fleuri et n'était pas à sa place sur une petite façade opur la placer à un mètre d'un arbre dans le jardinsur lequel elle
s'appuierait il y a  quelques jours. Les racines sont bien endommagées: j'ai dû les couper. Dois-je couper les charpentières (quatre de deux mètres environ) pour qu'elle s'enracine plus
facilement? A-t-elle des chances de reprendre. J'ai de gros doutes et craintes.Merci de me répondre. Floralement, Caecilia.


 



Hortimail 14/03/2011 15:24



Bonjour Cecilia,


Vous auriez écrit "Glycine du Japon", je vous aurai répondu qu'il faut parfois être très très patient avec cette espèce, Wisteria floribunda ;


mais vous avez une glycine de Chine. Vous avez malheureusement une plante qui sans doute ne fleurira jamais. Car une glycine de Chine doit, en général, avoir fleuri avant ses 5 ans.


Car, figurez-vous, qu'il existe des plantes de glycine qui ne fleurissent jamais.


Mais peut-être que votre glycine a été reproduite de semis. Il faut toujours reproduire sa glycine à partir de boutures de plantes ayant déjà fleuri.


Si, malgré tout, vous décidez de conservez cette plante, trouvez-lui un coin retiré dans le jardin et replantez-la comme elle est puisque vous avez déjà tout tailler,


et achetez une jeune glycine en fleur en enrichissant bien le sol avant la plantation. Faites le trou maintenant, faites un mélange de bon compost, de fumier décomposé, d'humus, de terreau de
feuilles, remplissez le trou.


Quand les glycines seront en fleur, faites votre choix et plantez dans le trou bien préparé.


Donnez lui toutes ses chances. Surtout en sol calcaire, il faut incorporer du terreau de feuilles.


Bonne culture,


Kenavo


Anne


 



Caroline 13/02/2011 09:49



Félicitations pour votre article sur les glycines ! Il est vraiment très complet et instructif. J'y ai découvert de nouvelles variétés que je ne connaissait pas (millettia) et qui me tentent
beacoup. J'aimerais bien essayer de faire monter en arbre deux floribunda de couleurs différentes ensemble, en un même tronc. Pensez-vous que ça soit possible ou est-ce que ce sera trop massif
(même en gardant des dimensions acceptable par la taille) ?


Merci beaucoup pour votre réponse et je me réjouis déjà de lire vos prochains articles.



Hortimail 13/02/2011 14:13



Une expérience à tenter, pourquoi pas !


Recommandation : préparer bien l'emplacement à l'avance pour que toutes les racines soient en bonne place.


Acheter des plantes jeunes. Si leur tronc se compose de 2 ou 3 rameaux déjà enroulés mais non soudés, cela ne devrait pas être trop difficile à séparer.


En reformant le nouveau tronc torsadé avec 2 variétés différentes, essayez de respecter le sens d'enroulement de chacun. Forcément, le nouveau tronc aura doublé en épaisseur, installez de bons
tuteurs.


Et puis surtout, n'oubliez de nous  envoyer une photo quand cette double glycine sera en fleurs.


bon travail Caroline,


Anne



Dijon 08/08/2010 19:25



Bonjour,


Une glycine planté le long d'un mur de maison peut-elle occasionner des dégats au niveau des racines ?


merci.



Hortimail 16/08/2010 11:37



non les racines d'une glycine n'occasionnent pas de dégâts. Mais soyez attentif à bien suivre la description quant à la ramure. Je préfère toujours former une glycine en arbre. Au moins si on
l'oublie un peu, on peut toujours rattraper ses erreurs.


Contre un mur de maison, j'ai une préférence pour une vigne qui vous donnera en plus du raisin en septembre.


Si toutefois votre choix reste sur une glycine, faites les bons calculs pour que la glycine en pleine végétation ne masque pas les fenêtres.


La glycine, contre une maison, est une plante pour jardinier très attentif, débutant s'abstenir. Surtout, lors de vos balades, regardez bien comment se comporte une glycine âgée.


Bonne plantation, Kenavo,


Anne



malorie 30/04/2010 17:43



bonjour,


Je souhaiterai savoir comment evolue les racine d'une glycine? car j'ai des tuyaux de géothermie sur mon terrain et je voudrais mettre des glycines sur mon grillage au fond de mon terrain, mais
il ne faut pas que les racines reviennent sur mes tuyaux sinon bonjour les degats. A savoir qu'il y a environ 7 metres entre mon grillage et mes premiers tuyaux.


en vous remerciant par avance, et je vous félicite pour votre site qui nous apprends pleins de choses



Hortimail 02/05/2010 16:41



Tout d'abord merci pour votre commentaire.


Je vous rassure, vous pouvez installer la glycine au fond du jardin.


Par contre, je ne pense pas que le grillage lui convienne ou plutôt le grillage lui conviendra très bien pour votre plus grand malheur dans une dizaine d'années.


Sans doute est-ce un grillage de séparation ordinaire, comme on en voit beaucoup pour séparer deux propriétés. Résistera-t-il à la force d'une glycine ? J'en doute fort.


Et pourquoi ne pas former votre glycine en arbre ? Vous la verriez de la maison.


Si vous reprenez le descriptif de votre système de géothermie, les distances de plantation sont données et il faut absolument les respecter ; c'est la même chose pour le système d'épandage. Les
distances doivent apparaître sur le plan.


Bonne plantation,


Kenavo


Anne



vatin angéline 19/04/2010 20:24



bonsoir,


je trouve votre site très intéressant et je suis une grande admiratrice de la glycine !!! je suis actuellement en location et je voudrais savoir si la glycine peut vivre en pot car je voudrais
agrémenter ma terrasse de son bon parfum !!!


vous remerciant par avance de l'attention que vous porterez à mon commentaire


cordialement


angéline



Hortimail 29/04/2010 23:43



Une glycine en pot, pourquoi pas ! le pot devra être très grand.


Mais ce qui me gêne, c'est le fait que vous soyiez en location et viviez en appartement. Je m'explique.


Vous avez lu l'article et savez donc que la glycine est une très grande grimpante mais elle est aussi une plante destructrice, elle enserre et broie tout. Elle cause beaucoup de dégâts quand on
la laisse courir à sa guise sur un balcon en bois, en pierre ou en béton.


Donc il faudra conduire votre glycine, impérativement, en arbre. Cela demande de la constance. Votre terrasse devra être suffisamment grande, Une glycine en arbre, adulte : cela représente une
grande couronne ; mais il est vrai qu'en pot, l'arbre aura des dimensions plus modestes.


Les plantes que je ne peux pas avoir dans mon jardin, je les admire ailleurs ; il faut parfois se faire une raison. Mieux vaut choisir des plantes adaptées à la situation, comme par exemple des
lilas nains, des fruitiers nains, etc.


La bonne question est : une glycine sera t-elle heureuse en pot ? Je n'en suis pas sûre. Il n'existe pas encore de glycine naine.


Bonne réflexion et bon choix Angéline.


Kenavo


Anne



mengis 29/03/2010 21:03



Bonjour,
Merci beaucoup pour votre blog/site tres instructif, complet mais neanmoins comprehensible pour des neophytes...
Ma question est : quand vous dites toute la plante "glycine" est toxique cela veut il dire que meme les tiges sont toxiques? En effet, mon fils de 4 ans adore jouer avec les tiges de glycine que
je coupe a la fin de l hiver soit il y a qq semaines maintenant....
En vous remerciant
Cordialement
S.Mengis



Hortimail 30/03/2010 12:19


Merci pour votre commentaire élogieux.
Si ce blog est compréhensible aux néophytes, c'est parce que je ne suis une professionnelle du jardinage mais une passionnée. Je n'ai donc pas l'habitude d'utiliser les mots savants et j'essaie
d'expliquer ce que je fais étape par étape avec des mots simples.
C'est d'ailleurs le but que nous poursuivons dans notre Association : faire aimer le jardinage, l'horticulture au travers de nos actions sur le terrain.
De nombreuses personnes, par exemple, ont appris à greffer grâce à notre association.

Pour en revenir à la glycine, oui toute la plante est toxique comme toutes les plantes de la même famille, les Fabacées.
Mais la glycine n'est pas la plante la plus toxique de cette famille et heureusement pour votre fils. On peut manger les fleurs quand elles sont cuites.
Mais quand même, ne le laisser plus jouer avec les tiges de glycine, brûlez-les aussitôt ; essayez de l'en détourner et donnez-lui plutôt des tiges de saules et apprenez-lui à en faire des cabanes,
des paniers.
Cela me donne une idée pour un prochain article : abri de jardin en tiges de saules. Dimanche dernier, je viens d'apprendre à faire le noeud japonais avec une tige de saule fraîche, c'est ravissant.

Attention, tout de même, à tous les plantes toxiques que vous pourriez avoir dans le jardin et surtout celles qui produisent des fruits. Apprenez-lui que c'est dangereux le plus ludiquement
possible ; les enfants retiennent mieux sous forme de jeux.

Amitiés,
Anne