Hortensia, Hydrangea, sport, hybride, semis

Publié le 24 Août 2010

Hortensia, Hydrangea : sport, hybride, semis naturel et semis contrôlé.

Les sports ou mutants :

Une mutation naturelle, que l’on appelle aussi "sport", se produit le plus souvent au niveau de l’inflorescence ou du feuillage ; l’on peut rencontrer sur un arbuste au feuillage vert une branche aux feuilles de couleur différente ou au niveau de l’inflorescence des sépales de formes différentes ou encore une modification de toute l’inflorescence.

Ce sont ces modifications que l’amateur ou l’horticulteur prélèvera et élèvera dans l’espoir d’obtenir une nouvelle plante qui conservera sa différence au fur et à mesure des essais de multiplication. Après plusieurs bouturages et si les différences se maintiennent, la plante pourra prétendre à une homologation et être diffusée en tant que nouveau cultivar.

Pour en savoir plus : UPOV, Union internationale pour la Protection des Obtentions Végétales.

Voici un exemple de mutation naturelle d’un cultivar très connu :

Hydrangea macrophylla 'Ayesha' (=  'Uzu Ajisai' =  'Silver Slipper' = 'Flieder'), <1950, est un sport de Hydrangea macrophylla 'Sir Joseph Banks' de 1789. Les hydrangées sont des plantes polymorphes ; les cultivars ne sont pas fixés, ils peuvent varier et revenir en partie à la plante d’origine.

Vous possédez ‘Ayesha’ et désirez avoir ‘Sir Joseph Banks’ (= 'Joseph Banks') : il est souvent inutile d’acheter ce dernier.

Très souvent, une ou deux branches de 'Ayesha' retournent au type, cela veut dire à son ascendance. La branche présente des inflorescences de fleurs stériles plates : c’est 'Sir Joseph Banks'.

Bouturez cette branche et vous aurez un Hydrangea macrophylla ‘Sir Joseph Banks’.

Les cultivars de plus de 30 ans sont tous libres de droits. Cela signifie que vous pouvez les bouturer ou les échanger.

En revanche, les plantes de moins de 30 ans sont toutes protégées par un COV, Certificat d’Obtention Végétale. Il est strictement interdit de les bouturer et de les échanger.

Ci-dessous une liste non exhaustive d'hydrangea avec leur année d'obtention quand elle est connue.

Des cultivars issus de sports :

H. ‘Bela’ 1997, sport de H. ‘Blaumeise’ 1979 (= ‘Blue Sky’ = ‘Armor’ = ‘Blue Tit’ = ‘Teller Blue’).

H. ‘Blue Bonnet’, sport de H. ‘Générale Vicomtesse de Vibraye’ 1908.

H. ‘Brympton Mauve’ 1980, sport possible de H. ‘Beauté Vendômoise’ 1908.

H. ‘Frillibet’ (= 'Ardtornish' = 'Vice-Président Truffaut') 1950, sport de H. ‘Mme Emile Mouillère’ 1909.

H. ‘Green Shadow’ 1990, sport de H. ‘Dr Bernhard Steiniger’.

H. ‘Hatfield Rose’, sport de H ‘Westfalen’ 1940.

H. ‘Jean Varnier’ 1994, sport de H. xserratophylla ‘Lanarth White’.

H. ‘Marie-Louise Dussine’ 1985, sport de H. ‘Rosita’ 1964.

H. ‘Merveille Sanguine(a)’ (= 'Sanguine(a)' = Folis Purpurea' = 'Verdun' = 'Brunette' = 'Colour Fantasy' = 'Rasberry Crush') 1938/1939, sport de H ‘Merveille’ 1927.

H. ‘Oregon Pride’ <1996, sport de H. ‘Merritt’s Supreme’ 1920.

H. ‘Ravel’ 1996, sport de H. ‘Merritt’s Supreme’ 1920.

H. ‘Sibilla’ (= 'Sybilla' = 'Masja') 1964, sport de H. ‘Alpenglühn’ (= 'Alpenglow' = Glowing Embers’) 1950.

H. ‘Touraine’ 1938, sport de H. ‘Merveille’ 1927.

H. ‘Zebra’ 2009, sport de H. ‘Schneeball’.

H. ‘Zorro’ 2000, sport de H. ‘Blaumeise’ 1979.

H. Hovaria ‘Holibel’ 1996, sport de H. Teller ‘Libelle’ (= 'Hermine' = 'Dragon Fly' = 'Snow) 1964.

H. Hovaria ‘Hopcorn’ 2005, sport de H ‘Mathilda Gütges’ (= 'Royal Purple') 1946.

H. macrophylla ‘Otaksa Monstuosa’ 1894, sport de H. macrophylla ‘Otaksa’ 1859.

H. macrophylla ‘Otaksa Montruosa Nana’, sport de H macrophylla ‘Otaksa Monstruosa’.

H. macrophylla ‘Seafoam’, sport de H. macrophylla ‘Sir Joseph Banks’ (= 'Joseph Banks') 1789.

H. macrophylla 'Tricolor' 1852, sport de H. macrophylla 'Mariesii' 1879.

H. quercifolia ‘Little Honey’ nain, 1990, sport de H. quercifolia ‘Pee Wee’.

H. serrata ‘Golden Sunlight’ 1995/1997, sport de H. ‘Immaculata’ 1951.

H. xserratophylla ‘Lanarth White’, sport incertain de H. macrophylla ‘Thomas Hogg’ <1900.

H. xserratophylla ‘Pengwin’ (= 'Pingouin'), sport de H. xserratophylla ‘Lanarth White’.

H. xserratophylla ‘Souvenir de Claire’ 1896, sport de H. serrata ‘Rosea’ (= 'Hime Ajisai') 1880.

Les cultivars découverts, des semis naturels :

Les plantes découvertes sont de parentage inconnu. Mais aujourd'hui, grâce à l'étude de leur génome, il est possible d'en savoir plus. L'étude du génome est très utile quand, par exemple, deux plantes, portant des noms différents et présentant de grosses similitudes, nous révèlent que nous sommes en présence d'une seule et même plante.

H. macrophylla ‘Claudie’ 1993, cultivar dédié à l’astronaute Claudie André-Deshays, semis naturel découvert à Shamrock, ressemble à H. ‘Mousmé’.

Je vous conseille vivement de visiter la Collection Nationale (CCVS) de l'association Shamrock à Varengeville-sur-Mer, 76119, on y découvre des hydrangea peu connus et peu cultivés dans nos jardins.

H. ‘Bailmer’ (= 'Endless Summer') 2000, plante cultivée et découverte en 1983 dans un jardin du Minnesota, vendue à grands coups de marketing dans le commerce depuis 2005 sous le nom de H. ‘Endless Summer’.

Les cultivars issus de semis contrôlés :

Le semis contrôlé ou hybridation contrôlée : l'hybrideur choisit deux plantes en fonction de différents critères qui seront les parents ; la plante "père" sera choisi pour sa résistance aux maladies, sa robustesse, sa taille, etc. et la plante "mère" sera choisie pour la coloration de ses inflorescences, son parfum, par exemple. Les plantes qui résulteront de ce mariage seront des hybrides. (Relire l'article sur la multiplication)

L'hybrideur peut encore juste choisir une plante dans une plantation contrôlée et semer les graines de cette dernière.

- Quelques hybrides issus de semis :

H. ‘Amethyst’ 1938, semis de H. ‘Europa’ 1931.

H. ‘Ami Pasquier’ 1930, semis de H. ‘Maréchal Foch’ 1919.

H. ‘Graciosa’ 1990, semis de H. ‘Preziosa’ (=  'Pink Beauty') 1950.

H. ‘Lynn’ 2009, semis de H. ‘Bailmer'.

H. ‘Mousseline’ 1909, semis de H. serrata ‘Rosea’.

H. ‘Robert’ 2009, semis de H. ‘Bailmer’.

H. Teller ‘Nachtigall’ 1979, obtenu à partir de H. ‘Enziandon’ (= ‘Gentian Dome’) 1950.

H. serrata ‘Miranda’ 1960 semis de H. serrata, espèce.

H. serrata ‘Tiara’ <1990 semis de H. serrata ‘Bluebird’ (ou 'Blue Bird') 1931.

H. xserratophylla ‘Mariesii Grandiflora’ (= 'White Wave') 1904 semis de H. macrophylla ‘Mariesii’.

H. xserratophylla ‘Mariesii Lilacina’ (= 'Lilacina') 1904 semis de H. macrophylla ‘Mariesii’.

H. xserratophylla ‘Mariesii Perfecta’ (= 'Blue Wave' = 'Rose Wave') 1904 semis de H. macrophylla ‘Mariesii’.

- Quelques hybrides issus de croisement :

H. ‘Beauté Vendômoise’ 1908, hybride de (Mariesii Grandiflora x Rosea).

H. ‘E G Hill’ 1912, hydride de (Otaksa x Rosea).

H. ‘Générale Vicomtesse de Vibraye’ 1908, hybride de (Rosea x Otaksa).

H. ‘Kiyosumi’ a donné de nombreux hybrides dont : ‘Mirai’ 1990, ‘Sandra' 2000, 'Sabrina’ 2002, etc.

H. ‘Kluis Superba’ 1932, hybride de (Maréchal Foch x La Marne).

H. ‘Le Cygne’ (= 'Alberta') 1919, hybride de (Mme Emile Mouillère x Caprice).

H. ‘Léopold III’ 1933, hybride de [Merveille x Rosabella (= 'Rosabelle' = 'Rosebelle')].

H. ‘Mme Emile Mouillère’ 1909, hybride de (Mariesii Grandiflora x Rosea).

H. ‘Matisse’ 2009, hybride de (Leutchfeuer x Green Shadow).

H. ‘Pompadour’ 1964, hybride de (Sœur Thérèse x Val du loir).

H. ‘Président Viger’, hybride de (Otaksa x Générale Vicomtesse de Vibraye).

H. ‘Preziosa’ 1950, hybride de (H. m. subsp macrophylla x H. m. subsp serrata).

H. 'Robert Bruce' 2000, hydride de (Blue Bird x Kiyosumi).

H. ‘Rutilant’ 1936, hybride de (Flambard x Vésuve).

H. ‘Schneeball’ 1985, est une amélioration de H ‘Nymphe’ (= ‘Pax’) 1962.

(ne pas confondre avec 'Schneeball' = 'Snow Ball' de 1952).

H. ‘Souvenir de Mme E. Chautard’ 1909, hybride de (Souvenir de Claire x Rosea).

H. ‘Splendens’ 1919, hybride de (Trophée x Générale Vicomtesse de Vibraye).

H. ‘Trebah Silver’ 2000, hybride de (Sir Joseph Banks x Ayesha).

H. ‘True Blue’ 2007, hybride de (Blaumeise x Blaue Donau).

Le but de cet article est surtout de vous montrer quels sont les Hydrangea susceptibles d’être utilisé pour une pollinisation ou encore quelles sont les plantes qui mutent facilement.

Je suis sûre qu’après cet article vous allez regarder vos hydrangées d’un peu plus près.

Pour voir toutes les photo. de ces Hydrangea.

Tous les articles sur les Hydrangea :

  1 - Hortensia, Hydrangea, Terre d'Hortensias.
  2 - Hortensia, Hydrangea, de l'origine à nos jours.
  3 - Hortensia, Hydrangea, les principales espèces.
  4 - Hortensia, Hydrangea, utiliser les bons termes.
  5 - Hortensia, Hydrangea, achat et plantation.
  6 - Hortensia, Hydrangea, soins, maladies et ravageurs.
  7 - Hortensia, Hydrangea, taille et multiplication.
  8 - Hortensia, Hydrangea, étude d'une fleur stérile, d'une fleur fertile, pollinisation.
  9 - Hortensia, Hydrangea, pour des situations particulières, soleil ou mi-ombre
  10 - Hortensia, Hydrangea, les particularités de certains cultivars.
  11 - Hortensia, Hydrangea, les grosses inflorescences.
  12 - Hortensia, Hydrangea, les arbustes nains, jusqu'à 1 mètre de haut.
  13 - Hortensia, Hydrangea, bleu et bleuissant.
  14 - Hortensia, Hydrangea, les reconnaître par leurs filets.
  15 - Hortensia, Hydrangea, les reconnaître par leurs sépales, entiers ou dentés.
  16 - Hortensia, Hydrangea, sport, hybride, semis, article ci-dessus.
  17 - Hortensia, Hydrangea, bouquet frais et bouquet sec.
  18 - Hortensia, Hydrangea, créateurs bretons, découvreurs et pépiniéristes, sites et liens.

Hortensia-ment vôtre,

Anne

 

Rédigé par Anne

Publié dans #TERRE d'HORTENSIAS

Repost 0
Commenter cet article