La SHBL à Barnhaven Primroses et Cidrerie de Cozmezou

Publié le 4 Mars 2011

La Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, visite la Pépinière Barnhaven Primroses à Plestin-les-Grèves et la Cidrerie de Cosmezou à Plouégat-Guerrand.

Nous étions très nombreux, un car complet, à envahir la pépinière de Lynne et David Lawson, située en pleine campagne de Plestin, au lieu-dit Kéranguiner, et tous nous en avons eu plein les yeux. Des milliers de fleurettes de toutes les couleurs semblaient nous souhaiter la bienvenue. Nous avons vraiment choisi la bonne date pour cette visite, toutes les espèces de printemps étaient en fleur.

Rendez-vous sur leur site Barnhaven Primroses.

Et maintenant, nous savons tout sur la division et l'hybridation des primevères.

Les primevères sont des plantes rustiques qui se cultivent à mi-ombre, talus au nord ou sous de grands arbres. Elles demandent un sol riche en humus et bien drainé mais qui ne s'assèche pas. Elles aiment recevoir le soleil du printemps mais de l'ombre en été.

La division des primevères :

On divise les primevères, tous les 2 à 3 ans, quand elles ont fait 3 pieds. Le meilleur moment est juste après la floraison. Déplantez la touffe et avec un bon couteau, séparez chaque pied. Conservez une hauteur de 10 à 15cm de racines par nouveau plant. Privilégiez les pieds du pourtour de la touffe et jetez la partie centrale.

L'hybridation des primevères :

Les primevères, mais aussi les orchidées, sont des plantes bisexuées. Chaque fleur possède des organes mâles et femelles, elles devraient donc s'autoféconder, mais non. Ces fleurs nécessitent une fécondation croisée, les mystères de la Nature.

On choisit donc 2 plantes, c'est peut-être l'étape la plus difficile car il faut être certain que les plantes choisies n'aient pas été hybridées par une abeille par exemple.

Une page intéressante à visiter : hybridation des primevères.

Sur le plant femelle, on supprime délicatement les étamines porteuses de pollen pour ne conserver que le style coiffé du stigmate. En général, le plant femelle est la plante qui aura des belles couleurs et le plant mâle une bonne constitution.

Du plant mâle, on prélève le pollen des étamines avec un petit pinceau et on le dépose sur le stigmate du plant femelle.vignette de Primevères, à droite Primevère élevée ou Primevère des bois = Primula elatior - à gauche, semis naturel

 

On protège la fleur femelle d'un capuchon de gaze et l'on patiente jusqu'à la récolte des graines que l'on sèmera. Des petits plants naîtront. Et peut-être que parmi tous les nouveaux bébés l'un d'eux vous séduira particulièrement.

Retrouvez David Lawson sur cette vidéo.

Pour ceux qui ont loupé cette visite haute en couleur, notez les dates des prochaines Portes Ouvertes, c'est ce week-end : les 5 et 6 mars.

Il est déjà midi et nous faisons une halte au restaurant/crêperie Les korrigans à Plougasnou. Je recommande cet endroit si, comme nous, vous voulez vous restaurer pour pas cher.

Puis direction, la Cidrerie de Cozmezou.

Monsieur Hameury nous accueille pour nous parler de son cidre et de sa fabrication. La fabrication du cidre nécessite un assemblage de pommes douces, douces amères, acidulées et amères. Dans son Verger de Kerbuel, tout proche, les pommiers répondent au nom de Rouget de Dol, Marie Ménard, Kermerrien, Douce Moën, Doux Coät Ligné, Judor. La culture des vergers est biologique, aucun produit de synthèse n'est utilisé, le cidre est donc artisanal, élaboré dans un souci de qualité et d'authenticité.

Puis vient le moment tant attendu, la dégustation.

Monsieur Hameury nous vante également les nombreuses qualités du vinaigre de cidre, dont vous pouvez retrouver la fiche sur le site Alternative santé.

Et pour être en pleine forme, cure de vinaigre de cidre : 1cc mms (1 cuillerée à café, matin midi soir) pendant 3 semaines.

L'après-midi s'achève et il est temps de reprendre la route vers Plabennec, les soutes du car pleines de barquettes de primevères et de cartons de bouteilles de cidre et de vinaigre de cidre. C'est vous dire si nous avons aimé cette journée.

 

Bonne plantation et bonne dégustation aux participants.

Pour voir toutes les photo. de cette journée, c'est sur GB.

Kenavo

Anne

 

Prochaine activité :

- ce soir, le film "La Magie des Haies" salle St Pierre à Plouguin à 20h30.

- demain 5 mars : au Verger de Locmaria, 14h00, la taille des fruitiers.

Rédigé par Anne

Publié dans #Pépiniéristes de Bretagne

Repost 0
Commenter cet article