4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 19:24

3ème partie

Les besoins des légumes, NPK, amendements, engrais :

Le sol peut être nourri – par des produits faits maison comme les composts, fumiers et purins – par des engrais verts et – par des engrais du commerce.

Nous, les jardiniers, considérons notre terre comme une mère nourricière et non pas comme un "support". J'ai entendu des professionnels parler ainsi de leurs terres, "apporter des intrants au support". Heureusement, nous entendons de plus en plus parler de la maîtrise des intrants.

Les intrants agricoles englobent tous les produits apportés à la terre, des semences à tous les produits.

Les engrais ne seront jamais introduits sur une terre sèche, ni donnés à une plante malade.

Les principaux fertilisants sont au nombre de 3 : azote, phosphore et potasse : NPK.

L'azote, N (du latin Nitrogenium), il aide au développement des feuilles. Il vaut mieux ne pas avoir la main trop lourde. Sang desséché : 11.0.0, corne broyée : 13.0.0. C'est au printemps que l'on apporte de l'azote aux plantes. Cela ne sert à rien d'en apporter avant, sinon à polluer davantage.

Le jus de plumes des volailles est très riche en azote. Dans une bassine, les plumes recouvertes d'eau, on laisse macérer 2 mois à l'ombre. Cet engrais naturel est également riche en oligo-éléments. Recouvrez la bassine d'un grillage et d'un poids.

Les légumes feuille demandent beaucoup d'azote mais aussi certains légumes racine comme concombre, courge, courgette, pomme de terre et potiron. Le carré ou parcelle sera donc enrichi en compost,  fumier d'algues décomposées, fumier décomposé, tourbe …

Chaque année, mes courgettes sont plantées sur le pourtour du tas de compost, une dans chaque coin ; elles adorent et s'étalent à leur aise.

Le phosphore, P, (du grec Phosphoros) est le régulateur de croissance des plantes au niveau des racines, des tiges et des fleurs. Il agit au niveau de toutes les cellules de la plante. Il sera apporté en fumure de fond, puis à plus petite dose aux cultures.

La poudre d'os (4.16.0) est un engrais naturel et il ne fait pas lésiner pour en mettre, il est permis d'avoir la main lourde.

Les légumes les plus gourmands en phosphore : concombre, épinard, poireau, pomme de terre, tomate.

Le potassium, K, (du latin Kalium) est essentiel pour la mise à fleurs et à fruits. Il participe à l'élaboration des sucres et renforce la résistance des plantes face aux maladies. Il sera apporté en fumure de fond, puis à plus petite dose aux cultures.

Les cendres d'ajonc, de genêt, de fougère et le jus de consoude font partie des meilleurs engrais riche en potasse. Les algues sont également riches en potassium et en oligoéléments.

Les légumes les plus gourmands en potasse sont les mêmes que précédemment plus les choux, haricots et pois ; les artichauts sont friands d'algues.

D’où l'immuable formule NPK que l'on retrouve sur les paquets d'engrais.

Un exemple : engrais 10/15/20. Il contient 10 % d'azote, 15 % de phosphate et 20 % de potasse.

Un engrais contenant ces 3 principaux fertilisants est appelé engrais complet.

Les dosages varient suivant les cultures. Un engrais pommes de terre sera dosé à 4.12.20 tandis qu'un engrais fraisiers sera de 15.5.35 presque comme un engrais tomate 13.4.35, par exemple.

Et vous pouvez aussi trouver un engrais tomate 12.10.20.

Un engrais universel faiblement dosé sera à 8.8.8 par exemple, on dit 3 fois 8.

Un engrais agricole classique, le 15.15.15 (3 fois 15) est employé très couramment.

Ce qui faut faire avant d'acheter un engrais : bien regarder la composition, comparer les prix et les dosages. Ce n'est pas la peine d'acheter l'eau que contiennent les engrais liquides.

Vous vous rendrez compte qu'il est souvent inutile d'acheter un engrais spécifique pour chaque type de plantes. Les vendeurs de NPK, jouant sur l'ignorance des utilisateurs, ont développé une gamme impressionnante d'engrais.

Dans l'exemple, ci-dessus, inutile d'acheter un engrais fraisier + un engrais tomate puisqu'ils sont quasiment identiques, un même engrais peut servir aux deux plantes.

Il est très important de bien suivre les consignes d'emploi inscrites sur les paquets.

Pour une fumure de fond, vous utiliserez un engrais de fond PK, 0.15.15, par exemple. Par la suite, au printemps, il faudra apporter un engrais NPK.

Les engrais  du commerce :

Les engrais de fond, la corne broyée, etc., seront utilisés en fumure à l'automne.

Les engrais coup de fouet, comme le nitrate de soude, les "engrais tomate", "engrais fraisier", le sang desséché, etc., seront utilisés en cours de culture.

Les engrais simples, comme l'ammonitrate (26.0.0), le nitrate de chaux (27.0.0), de soude (16.0.0), le superphosphate simple (0.18.0), le superphosphate triple (0.46.0), le sulfate de potassium (0.0.50), le chlorure de potassium (0.0.60), etc., sont des engrais à utiliser en fonction des besoins du sol.

Pour tous ces différents produits, il convient de bien lire les étiquettes avant leur utilisation. C'est avec ces engrais simples que vous pouvez faire votre mélange maison auxquels il faudra ajouter des compléments fertilisants et des oligoéléments.

Les compléments fertilisants : calcium (Ca), magnésium (Mg), soufre (S).

Les Fabacées et les Brassicacées ont un besoin plus important en soufre.

Les oligoéléments : bore (B), chlore (Cl), cobalt (Co), cuivre (Cu), fer (Fe), manganèse (Mn), molybdène (Mo), sélénium (Se), sodium (Na du latin Natrium) et zinc (Zn).

Généralement, plus le pH est élevé (au-delà de 7), une carence en oligoéléments peut être constatée.

Les amendements organiques :

Les fumiers frais d'animaux, de végétaux, le guano (excréments d'oiseaux marins et de chauve-souris, (15.9.3), la tourbe, les sciures ou écorces, les marcs et tourteaux, le sable et gravillons, les algues mais pas de lithothamne (ou maërl), seront utilisés en fumure de fond. En effet, ils ont besoin de temps pour se décomposer.

Le maërl, Lithothamnium corrallioides et Phymatholithon calcareum, des algues bretonnes : les extractions sont fortement réglementées actuellement et seront totalement interdites en 2011. Il était temps, le maërl est en voie de disparition.

Etonnant paradoxe : le maërl est utilisé en agriculture bio.

Un seul mot d'ordre : ne pas acheter de maërl : un geste citoyen.

Préservons nos côtes, notre Bretagne. Lire ceci.

Les engrais verts et le compost : voir en bas de page, articles détaillés.

Les légumes gourmands en NPK sont : aubergine, céleri, chou, courgette, épinard, poireau, pomme de terre et tomate.

Les légumes moyennement gourmands sont les légumes racines et laitue.

Les légumes les moins gourmands sont ail, chou de Bruxelles, échalote, endive, haricot, oignon, pois et radis.

La peau de banane est riche en magnésium, fer et potassium que vont adorer les bulbeuses et la tomate.

Le goémon est un bon fertilisant naturel marin pour enrichir le sol.

Conclusion : essayez de retenir ceci :

Nourrissez votre terre, le plus naturellement possible, elle vous le rendra.

Bien se renseigner, avant d'acheter un engrais.

N'achetez par de maërl.

Retrouvez tous les articles :

1ère partie : La rotation des culture, l'assolement, les familles de plantes.

2ème partie : Connaître sa terre, le pH, les plantes indicatrices.

3ème partie : Les besoins des légumes, nourrir le sol, NPK, amendements, engrais.(ci-dessus)

4ème partie : Le compost, cendres, décoctions, fumée, macérations et purins.

5ème partie : Les engrais verts.

6ème partie : les paillis, le paillage du sol en été.

7ème partie : Les bons et les mauvais voisinages ou les cultures associées.

8ème partie : De la couleur pour des légumes en pleine forme, la biodiversité

Sur le Web :

Un site à voir, mais ignorer ce qui est écrit à propos du lithothamne.

Une page très intéressante de conversion de NPK.

Bonne culture,

Anne

Partager cet article

Publié par Hortimail - dans Au potager
commenter cet article

commentaires

mhamdi naoufel 22/04/2014

Jaunissement sur les feuilles des tomates

Traduire Translate

Chercher dans le site

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog