Les rosiers de la Section Banksianae, rosiers de Banks

Publié le 7 Janvier 2011

Les rosiers botaniques.

Genre : Rosa - Sous-Genre : Eurosa - 1ère section : Banksianae

Section Banksianae : rosiers de Banks. Origine : Chine.

6 espèces : Rosa banksiae, Rosa cymosa, R x fortuniana, …

 

Rosa banksiae :

Les rosiers de Banks, des rosiers spontanés en Chine, des rosiers pour le sud de la France, et en Bretagne palissés sur un mur plein sud, ils prospèrent. Ils redoutent le froid et l’humidité. Des rosiers avec peu ou pas d'aiguillons donc faciles à palisser. Des rosiers qui ne se taillent pas, on enlève juste le bois mort.

L'emplacement idéal est le palissage sur un grand mur orienté plein sud. Ils fleurissent très tôt vers le mois de mai. Ils possèdent un autre atout non négligeable, ils ne sont jamais malades.

 

Les abréviations utilisées :

FPP : feuillage presque persistant – PSE : presque sans aiguillons - SE : sans aiguillons - + peu parfumé - ++ parfumé - +++ très parfumé – TE : très épineux - syn : synonyme -

 

Rosa banksiae ‘normalis :

Fleur simple, blanc pur en avril, parfum ++, feuille presque persistant (FPP), presque sans aiguillons (PSE), monte à 15m de haut.

syn : Rosa ‘Rose de Banks’.               

Originaires de Chine, ils ont en commun un feuillage persistant d’un vert lustré et vif, feuilles par groupe de 3 à 7 folioles pointues.

Williams Kerr (RU) rapporta de Chine, en 1807, un rosier géant blanc à fleurs doubles (Rosa alba plena) au retour d’une expédition organisée par la R.H.S. qu’il dédia à la femme du directeur de Kew Gardens de l’époque, Lady Banks.

La variété jaune double (Rosa banksia ‘lutea’) fut ramenée un peu plus tard d’une autre expédition chinoise par Parks et fleurit en Europe, pour la 1ère fois en 1824.

Rosa banksiae peinte par Redouté est blanche, très double, à feuilles par trois.

Rosa banksiae ‘banksiae’ : introduit par Keer en 1807, bouquet de pompons double blanc, un peu parfumé, monte à 12m de haut.

Très répandu en Amérique du Nord.

syn : Rosa banksiae ‘alba plena’, Rosa banksiae ‘White Lady Banks’, Rosa ‘Rose de Lady Banks’.

En 1885, en Arizona, la femme d’un pionnier plantait le premier plant. Le rosier existe toujours et constitue une vraie curiosité. Il couvre 200 m2 avec un tronc d’une circonférence de 1.45ml ; on l’appelle le « rosier de Lady Banks ».

Rosa banksiae ‘lutea’ : introduit par Parks en 1823.

Gros bouquet à pompons de Ø 2cm, jaune en mai, ++, FPP, PSE, 12m de haut.

Il semble être le plus rustique car il fleurit bien en Bretagne. Sa quasi absence d'aiguillons facilite le palissage sur un mur orienté plein sud. La bouture met beaucoup de temps à s'installer, jusque 2 à 3 ans, mais ensuite c'est une explosion de vigueur et le mur, qu'il faut prévoir haut et large, se couvre très rapidement. Le palissage se fait sur des fils tendus espacés de 60cm environ. En fleur, c'est une splendeur.

syn : rosier jaune de Perse, Rosa banksiae ‘Yellow Lady Banks’.

rosa banksiae lutea

Rosa banksiae ‘lutescens’ : introduit en 1870, le plus parfumé

Fleur simple jaune soufre, +++, SE, 7m de haut.

Rosa cymosa : introduit en 1904, simple blanc pur.

Semblable à Rosa banksiae mais très rare et magnifique.

 

Les rosiers de Fortune :

Robert Fortune (1813-1880), prospecteur anglais de plantes, introduisit beaucoup de rosiers de Chine en Europe que l'on retrouve dans différentes sections. 

- Rosa x fortuniana : introduit vers 1845, fleur double blanc crème, sert de porte-greffes en climat chaud.

- Rosa ‘Fortune’s Double Yellow’ : introduit en 1846, fleur double au coloris multicolore.

 

Hybride de Rosa banksiae :

- Rosa ‘Purezza’ : 1961 Mansuino (I), bouquet pompons blancs, peu épineux, remontant, un hybride entre Rosa ‘Tom Thumb’ et Rosa banksiae ‘lutescens’.

syn : Rosa banksiae ‘Purezza’,  Rosa ‘The Pearl’.

 

Prochain article :

Les rosiers de la Section : Bracteatae.

Rose-ment vôtre,

Anne

Rédigé par Hortimail

Publié dans #Roses et rosiers

Repost 0
Commenter cet article