Pomate, pommes de terre et tomates sur une même plante

Publié le 29 Mai 2012

Comme chaque année, la Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, tenait un stand à la Fête des Fleurs de Ploudalmézeau.

C'est, pour nous, l'occasion de faire partager au public, très nombreux pour cette édition 2012, notre passion pour le végétal. De nombreuses plantes dont certaines très rares étaient à la vente comme par exemple le dahlia géant, Dahlia imperialis, qui peut monter à 4 mètres de hauteur.

Mais notre "plante phare" était la pomate. Les greffeurs de la SHBL aiment expérimenter d'anciennes techniques de greffe aujourd'hui méconnues du grand public.

Michel Loaec, passionné de greffe, s'essaye à de nombreuses expériences et son nouveau livre de chevet est un ouvrage de 1946, 'L'Art de Greffer', dans lequel l'auteur, Charles BALTET, nous transmet sa passion de l'horticulture.

Un livre très intéressant et toujours d'actualité aujourd'hui que vous pouvez lire en ligne en cliquant sur le titre de l'ouvrage.

Mais revenons à notre pomate. Michel a greffé un plant de tomate sur un plant de pomme de terre.

La tomate et la pomme de terre sont deux plantes de la même famille, les Solanacées, qui toutes deux produisent des fruits, des baies de différentes grosseurs suivant les espèces ou variétés.

La tomate, Solanum lycopersicum.

La pomme de terre, Solanum tuberosum.

Inutile que je vous parle des baies de la tomate, tout le monde connait ses fleurs jaunes puis les fruits qui peuvent être de différentes couleurs, de différentes formes et de différents calibres.

Mais pour ce qui est des baies de la pomme de terre, très peu de personnes en ont vues dans leur vie. Les fleurs de pomme de terre peuvent être de différentes couleurs, blanc, rose ou bleur mauve suivant les espèces et variétés. Les fruits, non consommables, ressemblent à des tomates cerises noires. Les tiges souterraines produisent les tubercules que nous consommons.

Le greffage :

Prenez une belle pomme de terre germée, peu importe la variété. Si vous plantez en serre, choississez une variété primeur que vous connaissez bien. 

Enlevez tous les germes sauf un. Gardez le plus beau germe parmi les plus gros.

Prélevez un gourmand sur un plant de tomate, d'une longueur d'environ 10cm Peu importe la variété, mais, je vous conseille de choisir plutôt un plant de tomate cerise. Pourquoi ? Parce ce qu'elle donne des petits fruits. Il faut se rappeler que la pomme de terre produit des petites baies. Donc, les fruits de la "pomate" auront moins de difficulté à mûrir.

Pratiquez une greffe à l'anglaise. Pour ce faire, coupez de biais la base du gourmand de tomate et de biais la partie haute du germe de pomme de terre. Utilisez un bon greffoir bien tranchant.

Faites coïncider les deux parties en les maintenant par une petite pince spéciale de greffage. Si vous n'avez pas de pince, utilisez un morceau de scotch déchirable. Procéder délicatement, les deux parties étant molles, il ne faut pas les écraser entre les doigts.

Plantez maintenant cette nouvelle plante comme vous plantez des pommes de terre mais, attention,

n'enterrez pas le point de greffe pour l'instant. Le point de greffe doit d'abord sécher en formant un cal.

Au bout de quinze jours environ, quand le cal sera bien formé, vous buterez la pomate en ramenant la terre tout autour de façon à ce que le point de greffe soit enterré d'au moins 1 à 2cm.

La culture :

Vous traiterez la pomate préventivement à la bouillie bordelaise. Au fur et à mesure de la croissance, vous buterez à nouveau. Vous supprimerez les gourmands sur la partie aérienne.

La récolte :

Les pommes de terre seront mûres avant les tomates. En septembre, vous dégagez la terre délicatement pour récolter vos pommes de terre.

Comme vous avez correctement buté la pomate, la tomate a développé son propre système racinaire et peut donc continuer à vivre et à alimenter les fruits.

Ce que vous n'aurez pas, ce sont les fanes de pommes de terre.

A vos expériences,

Solanacé-ment vôtre,

Anne

Lire la suite 1 an après, la pomate devient TomTato.

Rédigé par Anne

Publié dans #Au potager, #Astuces de jardinage

Repost0
Commenter cet article
D
merveilleux vos experiences.
Répondre
S
Merci
M
Bonjour à tous.<br /> Je viens de découvrir un site inintéressant sur la pratique de la greffe de tomate sur pomme de terre, le PDF est particulièrement détaillé, et gratuit! à voir. http://greffe-tomate-pdt.fr<br /> maria
Répondre
S
Merci pour l'info
L
je suis Ingenieur agronome congalais tres content des recherches que vous faites courage
Répondre
M
Bonjour à tous<br /> <br /> Récolte de tomates et pommes de terre http://youtu.be/3Xz8v6k7ttI
Répondre
A
merci Maria pour cette petite vidéo.
J
Bonjour<br /> C'est dommage que nous ne puissions pas voir une photo de tomates mures, ainsi que la récolte de pommes de terre dans le pot ! Sinon félicitations pour ces expériences.<br /> Jean
Répondre
S
on a dépassé les anglais pour une fois<br /> <br /> http://www.telegraph.co.uk/gardening/howtogrow/fruitandvegetables/10332908/TomTato-mutant-plant-that-grows-tomatoes-and-potatoes-unleashed.html#disqus_thread
Répondre
L
Cela m'a tellement intrigué que j'en un fait un article (je suis journaliste). J'en ai profité pour interroger un de mes oncles, expert français de la patate. Laurence, il ne s'agit pas en fait de tomates mais de baies de pommes de terre (qui ressemblent à des tomates). Attention, c'est toxique et une bonne diarrhée vous attend si vous les mangez !<br /> http://www.charentelibre.fr/2013/07/27/des-tomates-sur-le-plant-de-pommes-de-terre,1848082.php
Répondre
L
Eh ben, lapin bleu comme journaliste vous n'êtes pas douée! Ce sont bien des tomates, puisque la plante est GREFFEE. Faudrait savoir lire quand on est journaliste, et votre oncle peut aussi se rhabiller.
A
aie, aie, aie, vous n'avez rien compris.<br /> Evidemment que les plants de pomme de terre donnent des fruits, je suis entièrement d'accord. D'ailleurs certaines variétés de plants de pommes de terre de mon potager donnent des petites baies vertes.<br /> <br /> Mais ce n'est de cela qu'il s'agit.<br /> Nous avons pratiqué une greffe. Un morceau de tomate sur un tubercule de pommes de terre.<br /> Et cela donne :<br /> - dans la terre : de vraies pommes de terre<br /> - sur le feuillage développé de tomate : de vraies tomates.<br /> <br /> kenavo<br /> Anne
L
Tout pareil que Laurence... Hallucinant !
Répondre
L
Bonjour,<br /> Merci pour cet article très intéressant, qui m'a éclairée sur la production de mon potager... Pas de greffe en ce qui me concerne, mais un croisement naturel qui fait que j'ai des tomates sur mes plants de pommes de terre !!!
Répondre
S
ce sont les Fruits de pomme de terre à ne pas consommer
L
Anne, vous n'avez rien compris!!!! Quand vous greffez une plante, vous avez les fruits de la plante greffée, pas du porte-greffe, c'est pourtant simple à comprendre!
A
Non, Laurence, vous n'avez pas de tomates sur vos pommes de terre mais des baies, fruits naturels de la pomme de terre. <br /> On peut juste dire que les baies de la pomme de terre ressemblent à de petites tomates, ce qui est différent.