Les rosiers botaniques, roses, Rosa

Publié le 6 Janvier 2011

Pour débuter cette série d'articles sur les rosiers, commencons par un peu de botanique.

Les rosiers sont regroupés dans le genre Rosa qui lui-même est composé de 4 sous-genres :

Eurosa, Hesperhodos, Hulthemia et Platyrhodon.

Le sous-genre le plus important, Eurosa, est à nouveau divisé en sections.

Ce qui détermine le placement d'un rosier dans telle ou telle section est généralement basé sur un caractère morphologique ou géographique.

Dans les articles suivants, les différentes sections du Genre Eurosa seront étudiées.

Roses et rosiers, Rosa – Botanique – Genre Rosa avec 4 sous-genres

nb : les voyelles accolées "æ" (terminaison latine) se prononcent "é".
exemple : pour "banksiæ", prononcez "banksié".

Sous-Genre 1 - Eurosa : le sous-genre le plus important divisé en 10 sections :

Section 1 : Banksianae : rosiers de Banks, origine de Chine. 6 espèces :

Rosa banksiae, Rosa banksiae banksiaeRosa banksiae lutea, Rosa banksiae lutescens, Rosa banksiae normalis, Rosa cymosa.

Section 2 : Bracteatae : roses velues. Origine : Europe, Asie, Chine, Inde.

Rosa bracteata, Rosa clinophylla, Rosa latibracteata.

 Section 3 : Caninae : rose du chien. Origine : Europe, Proche-Orient, Asie Mineure.

Rosa agrestis, Rosa billotiana, Rosa britzensisRosa canina (églantier, rose des chiens), Rosa chavinii, Rosa coriifoliaRosa corymbifera, Rosa dumalis, Rosa eglanteriaRosa glauca, Rosa glutinosa, Rosa heckelianaRosa horrida, Rosa inodora, Rosa marginata, Rosa micrantha, Rosa mollis, Rosa montana, Rosa montezumae, Rosa x nitidula, Rosa obtusifolia, Rosa orientalis, Rosa pomifera, Rosa pouzinii, Rosa serafinii, Rosa sherardii, Rosa sicula, Rosa tomentosa, Rosa tuschetica.

Des SOUS-SECTIONS de Caninae  sont établies depuis peu :
- Caninae : Rosa canina (photo), Rosa abietina.
- Rubiginosae : Rosa rubiginosa.
- Stylosae : Rosa stylosa.
- Villosae : Rosa villosa.

rosa_canina.jpg

Section 4 : Carolinae : rose de Caroline. Origine : Est et Centre Amérique du Nord.

Rosa carolina, Rosa foliolosa, Rosa laxaRosa nitida, Rosa palustris, Rosa rudiuscula, Rosa subserrulata, Rosa virginiana, Rosa x koehneana.

Section 5 : Chinensis ou Indicae : Origine : Chine, sud-est de l'Asie. Particularité : ces rosiers fleurissent en fonction des températures ; contrairement aux autres qui fleurissent par rapport à la longueur de jour.

Rosa chinensis, Rosa gigantea, Rosa x odorata.

Section 6 : Cinnamomeae : rose de mai, rosiers cannelle (couleur des tiges). Origine : tout l'hémisphère Nord.

Rosa acicularis, Rosa amblyotis, Rosa arkansana, Rosa banksiopsis, Rosa beggerianaRosa bella, Rosa blanda, Rosa californica, Rosa caudata, Rosa cinnamomea, Rosa corymbulosa, Rosa davidii, Rosa davurica, Rosa elegantula, Rosa elymaitica, Rosa fedtschenkoana, Rosa forrestiana, Rosa giraldii, Rosa gymnocarpaRosa hemsleyana, Rosa holodonta, Rosa laxa (Retzius), Rosa macounii, Rosa macrophylla (Lindsey), Rosa marretii, Rosa moyessii, Rosa multibracteata, Rosa murielae, Rosa nanothamnus, Rosa nutkana, Rosa pendulinaRosa persetosa, Rosa pinetorum, Rosa pisocarpa, Rosa prattii, Rosa rugosa, Rosa salictorum, Rosa saturata, Rosa sertata, Rosa setipoda, Rosa sonomensis, Rosa spithamea, Rosa sweginzowii, Rosa webbiana, Rosa willmottiae, Rosa woodsii, Rosa woodsii ultramontana.

Section 7 : Gallicanae : rose gallique. Origine : Sud Europe, Asie Mineure.

Rosa gallica, Rosa x centifolia, Rosa x centifolia muscova, Rosa x damascena, Rosa x portlandica, etc.

 Section 8 : Laevigatae : rose des Cheerokees, rose camélia. Origine : Chine, sud-est Asie.

Rosa laevigata (R. cheerokeensis, R. sinica) 10 m. de haut, à très grandes fleurs blanches.

Section 9 : Pimpinellifoliae : rose pimprenelle, rosiers des dunes. Origine : Europe, Afrique du Nord.

De nombreuses espèces et de nombreuses variétés naturelles devenues des cultivars :

Rosa altaica (R. mimosaefolia), Rosa ecae, Rosa farreri, Rosa foetida (R. lutea), Rosa grandiflora, Rosa hemisphaerica (R. sulphurea), Rosa hibernica, Rosa hugonis, Rosa kokanica, Rosa myriacantha, Rosa ochroleuca (Swartz), Rosa omeiensis (R. chrysocarpa), Rosa oxyacantha, Rosa pimpinellifolia (spinosissima), Rosa primula (photo), Rosa sericea, Rosa sikangensis, Rosa webbiana, Rosa xanthina (R. spontanea), etc.rosa_primula.jpg

 

Section 10 : Synstylae : qui veut dire à styles soudés : pistils serrés formant une colonnette. Le parfum des Synstylées vient plus des filets des étamines que des pétales.  

Rosa abyssinica, Rosa anemoneflora, Rosa arvensis, Rosa barbeyi, Rosa brunonii, Rosa bottaiana, Rosa engelmannii, Rosa filipes, Rosa grandifloraRosa helenae, Rosa leschenaultiana, Rosa longicuspis, Rosa luciae, Rosa moschata, Rosa multiflora, Rosa mulliganii, Rosa muscipula, Rosa polyantha, Rosa ribifolia, Rosa rubus, Rosa schweinfurthi, Rosa sempervirens, Rosa setigera, Rosa  sinowilsonii, Rosa soulieana, Rosa wichuraiana, etc.

Sous-Genre 2 - Hesperhodos : du grec pour "occidental s'est levé"

2 espèces spontanées dans le Sud Ouest de l'Amérique du Nord avec des fruits comme des groseilles à  maquereau, à floraison remontante.

Rosa minutifolia et Rosa stellata : "Rose à poils étoilés" (le jeune poil seulement),  'Rose de Sacramento' découverte au Texas, feuilles à 3 folioles découpées, et sa variété, Rosa stellata mirifica à fleurs pourpre mauve.

Sous-Genre 3 - Hulthemia : autrefois Simplicifoliae pour "simple part". Origine : Perse.

Hulthemia persica : introduit en Europe vers 1790, à feuilles simples, très petites fleurs de Ø 2cm, jaune brillant à coeur marron rouge, haut de 80cm, très épineux.

Rosa x Hulthemosa Hardii : "avec simple part". mis au commerce par Cels en 1836 à Paris, (R. clinophylla x R. persica) ; syn. Rosa simplicifoliae.

Peint par Redouté sous les noms : 'Rosa berberifolia', "Rosier à feuilles d'épine-vinette", syn : 'Rosa 'Barberry Rose', 'Rosier de Perse'.

Hybrides d’Hulthemia persica :

Rosa 'Euphoria' : 1996 Ilsink (Pays-Bas), jaune vif à bord rouge orange, fleurit de juin aux gelées, très épineux. Utilisation en couvre-sol. Ilsink a beaucoup travaillé sur Hulthemia.

Rosa ‘Euphrates’ : 1986 par Harkness (RU),  saumon à œil prune, (H. persica x ‘Trier’). Un rosier de toute beau assez facile à trouver.

Rosa ‘Nigel Howthorne’ : 1989 par Harkness, saumon à œil écarlate, (H. persica x ‘Harvest Home’). Ce rosier est hélas très rare.

Rosa 'Tigris' : 1985 Harkness, fleur semi double à centre rouge en juin-juillet, très épineux, (H. persica x 'Trier').

Sous-Genre 4 - Platyrhodon : du grec pour "floconneux s'est levé" (pour son écorce floconneuse).

Origine : sud-est de Chine, dont nous connaissons bien la seule espèce,

Rosa roxburghii : syn. 'Rose châtaigne', 'Rose bavures', 'Chesnut Rose'.

Origine : découvert en 1814 en Chine, Japon. fleurs rosées, haut de 250cm, non remontant, cynorrhodons à piquants.

Les autres formes :

Rosa roxburghii normalis : 1908 Chine. Fleur simple, blanc rosé, cynorrhodons en châtaigne.

Rosa roxburghii 'Plena' : fleur très double mauve, 180cm, cynorrhodons épineux ressemblant à une châtaigne, bois écaillé brun argenté, drageonnant, aiguillons 2 par 2 à chaque nœud.

Hybride de Rosa roxburghii :

Rosa 'Triomphe de la Guillotière' : rosier créé en 1863 par Guillot. Fleur de couleur rose, odorante. Rosier haut de 300cm, non remontant.

 

Pour voir des photos de rosiers botaniques.

Prochain article : les rosiers de la section Banksianae.

Rose-ment vôtre,
Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Roses et rosiers

Repost 0
Commenter cet article