Compotée ou compote de nèfles, marmelade de nèfles

Publié le 21 Octobre 2011

Compotée de nèfles, compote de nèfles ou Marmelade de nèfles

Nèfles du néflier commun : Mespilus germanica

La nèfle se surnomme aussi "cul-de-chien".

vignette de Mespilus germanica, néflier, nèfle

Bien récolter les nèfles :

Récoltez les nèfles après les premières gelées : c'est ce qui est écrit partout ; mais ce n'est guère confortable pour le cueilleur et beaucoup de fruits auront déjà pourri sur l'arbre si l'on ne l'a pas sous les yeux.

Pour ma part, je cueille les nèfles quand elles ont déjà leur belle couleur brune et je les entrepose dans un grenier frais. Il ne faut surtout pas les laisser à la température d'une pièce chauffée, elles se dessécheraient (la chair devient une cendre brunâtre) et seraient inconsommables.

Les nèfles finissent ainsi de mûrir pendant 1 mois environ sous surveillance. Il vaut mieux ne pas les oublier au grenier mais surveiller régulièrement le processus de mûrissement jusqu'au blettissement, moment où l'on pourra les consommer.

Elles sont bonnes à consommer quand elles ont une belle couleur marron et qu'elles sont souples et fermes à la fois entre le pouce et l'index, on dit qu'elles sont blettes.

Les nèfles commencent à dégager une certaine odeur peu agréable, une fermentation interne a commencé, elles suintent légèrement : c'est trop tard.

Le mieux, c'est encore de les goûter de temps en temps. Quand le fruit est à point, la part à enlever, sépales et cœur, vient facilement. Et je déguste à la petite cuillère l'intérieur du fruit comme on déguste les fruits de la passion.

Pour tout savoir sur le néflier: le néflier et ses variétés.

La recette de nèfles du néflier commun :

Pour 1 kg de purée moulinée :

750gr de sucre cristal, de l'eau, 1 jus de citron, 5cl de rhum (facultatif)

1 - Préparez les fruits : enlevez le cœur et récupérez la chair avec une petite cuillère. Cela se fait très facilement quand les fruits sont à point.

2 - Dans une bassine à confiture, recouvrez les chairs obtenues par 3cm d'eau.

Faites cuire 15mn en remuant bien.

vignette de Mespilus germanica, nèflier, nèfle, cul-de-chien, compote, marmelade

Vous n'arrivez plus à remuer, votre préparation est trop épaisse : rajoutez de l'eau, mais pas trop. Mieux vaut rajouter de l'eau petit à petit, en plusieurs fois.

3 - Passez au moulin à légumes avec une grille moyenne s'il reste des pépins.

4 - Remettez la purée dans la bassine à confitures et ajoutez le sucre.

Faites cuire pendant 10mn en remuant bien.

vignette de Mespilus germanica, nèflier, nèfle, cul-de-chien, compote, marmelade

Juste avant d'éteindre le feu, ajoutez le citron et le rhum et remuez une dernière fois.

NB : Comme nous incorporons peu de sucre, cette compote ne se conserve pas longtemps.

Gardez les pots au réfrigérateur ou congelez la purée dans de petits sacs. La congélation est idéale et supprime tous les risques.

Bon appétit,

"La confiture est une bonne nourriture mais colle à la figure".

Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Recettes - Cuisine, #Arbres-Arbustes, #Au verger

Repost 0
Commenter cet article

swiss life assurance 03/11/2011 08:59


merci pour ce partage