Récolter et conserver les graines

Publié le 18 Septembre 2013

Récolter et conserver les graines

La Société d'Horticulture du Bas-Léon (SHBL) a mis à son Programme 2014, "Le semis de A à Z" en février.

Nous passerons donc en revue les différentes sortes de graines, potagères et ornementales et la façon de les semer suivant leur grosseur.

Nous avons donc besoin d'un bon échantillon des différentes graines. Le temps des récoltes est arrivé.

Nous faisons donc appel à vous, adhérents de la SHBL : récoltez vos graines de légumes anciens et de fleurs.

Bien récolter les graines

- Repérez des plantes en bonne santé, des plantes vigoureuses.

- Choississez les plus belles tiges ou les plus beaux légumes.

J'ai des watsonias de différentes couleur. En juillet, quand ils étaient en pleine floraison, j'ai sorti de ma boîte de couture des bobines de fil de différentes couleurs. Les tiges sélectionnées portent chacune, en ce moment, un fil de couleur.

Un fil rose pâle pour mes watsonias rose pâle ou encore un fil orangé pour mes watsonias orangés, un fil rouge pour les rouges, etc.

Mais cela ne veut pas dire que les fleurs des plantes issues des graines récoltées auront la même couleur que le plant sélectionné. L'hybridation naturelle aura fait son oeuvre.

- Attendez que les plants ou les fruits soient complètement bien secs. Dans le cas contraire, les graines ne se conserveraient pas et ne germeraient pas.

- Choississez un après-midi de beau temps sec.

Bien récolter les bulbes

Pour les bulbeuses (ail, échalote et bulbeuses d'ornement), attendez que le feuillage soit bien sec avant de déplanter.

Ne récoltez que les petis bulbes en périphérie de la touffe.

Faites les sécher sur du papier journal, à l'air libre et à l'ombre, pendant plusieurs jours en les rentrant à l'abri chaque nuit. Evitez d'utiliser des caissettes bois du commerce chargées de formaldéhyde qui est un antigerminatif.

Autogame ou allogame

Plantes autogames

Chez certains légumes, les graines récoltées donneront des plants fidèles au plant mère ; c'est le cas des aubergine, colza, haricot, lupin, pois, piment, poivron, riz, soja et tomate. En effet, ces légumes s'autofécondent. Ce sont des plantes autogames. Elles se reproduisent de manière fidèle. Et c'est pour cela, qu'au fil du temps, l'homme a pu conserver ces espèces anciennes de légumes. Famille des Fabacées (Légumineuses), des Solanacées et certaines Poacées, principalement les annuelles comme l'avoine, le blé tendre et l'orge.

Les fleurs annuelles sont toutes autogames.

Mais attention, à l'intérieur d'une même espèce, les croisements peuvent avoir lieu. Ainsi si vous cultivez côte à côte des tomates cerise Pierre et des tomates cerise Paul, les graines issues de ces plantes seront des graines Pierre/Paul. Pour éviter tout croisement, il faut donc ensacher les fleurs avant leur ouverture.

Par contre, aucun croisement n'est possible entre un plant de tomates cerise et un plant de tomates St-Pierre, ce sont 2 espèces différentes.

Plantes allogames

Mais pour d'autres, artichaut, asperge, betterave, carotte, céleri, chicorée, chou, concombre, courge, courgette, endive, épinard, fève, luzerne, mâche, maïs, melon, navet, oignon, potiron, potimarron, radis, ray-grass, salade, seigle et tournesol, vous n'aurez pas de plantes identiques puisque ces espèces se fécondent par croisement. Ce sont des plantes allogames. Famille des Apiacées (Ombellifères), Astéracées, Brassicacées, Chénopodacées, Cucurbitacées, certaines Fabacées, Liliacées, autres Poacées (Graminées).

Vous avez tout compris : Pour vous amuser un peu, faites le test et regardez les résultats en bas de page.

Les hybrides F1

Vos plantes sont issues d'hybride F1 ; sur les paquets achetés, c'est écrit F1. Vous ne pouvez pas récolter les graines. Ces graines récoltées deviennent des hybrides F2. Si vous le faites et semez les graines, cela ne donnera que des plants chétifs, voir dégénérés.

En effet, les graines d'hybrides F1 sont des croisements de 1ère génération. Ces graines proviennent d'un croisement entre, par exemple, un cultivar ancien solide mais peu fructifère et un cultivar fructifère mais peu développé. C'est le croisement de ces deux plantes qui donnera une plante d'excellence, tant au niveau de la croissance et de la fructification.

En semant donc ces graines F1, il pourrait en résulter une plante ressemblant plutôt à l'espèce ancienne peu fructifère ou une plante ressemblant au cultivar de faible croissance. Dans tous les cas, les plantes issues de ces semis F1 ne seront donc jamais des plantes de bonne qualité.

Les graines et noyaux d'arbustes et d'arbres

En règle générale, les graines des arbustes et des arbres doivent être semées rapidement après la récolte, on ne les conserve donc pas. Certaines d'entre elles auront besoin d'un passage au réfrigérateur avant d'être semées, c'est la vernalisation ou stratification qui induira levée de la dormance.

Récoltez donc les pépins et noyaux de vos arbres fruitiers. Conservez-les au sec et environ 2 à 4 mois avant le semis, entreposez-les, 6 semaines environ, dans le bas du réfrigérateur.

Retrouvez toute la marche à suivre dans l'excellent article de Greffer.net :

Dormance et stratification froide.

Conserver les greffons au réfrigérateur

Bien conserver les graines

Les graines doivent être propres, débarrassées de tous débris végétaux.

Les faire sécher sur une assiette plusieurs jours si besoin.

Les graines sont maintenant bien sèches et vous pouvez les conserver de 2 manières : en sachet ou au congélateur.

- en sachet, au sec ou au bas du réfrigérateur

Fabriquez des petits sachets en notant bien la date et le nom de la plante.

Conservez les sachets à l'abri de la lumière, dans une boîte métallique à gâteaux par exemple ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

- en sachet, au congélateur : à essayer

Placez les sachets au congélateur. Pour une même espèce, faites des petits sachets de quelques graines ; vous ne prélevez ainsi qu'une partie de la récolte. Le temps de conservation par le froid allonge énormément la durée de conservation des graines. On ne peut pas congeler une seconde fois les graines. Un autre souci : certaines espèces demandent à être dégeler progressivement, ce que nous ne pouvons pas faire.

Au Conservatoire botanique nationale de Brest, les graines sont stockées à -18°C au congélateur. C'est l'une des plus importantes Banque de graines au monde pour les espèces menacées avec 1907 taxons, soit 4 728 lots.

Cf page 13 du Rapport d'activités 2012.

Durée du pouvoir germaninatif des graines

Ou combien d'années, les graines gardent-elles leur pouvoir germinatif ?

Nombre d'années de germination des graines
¨Plantes Années
Artichaut   6
Asperge   4
Aubergine 5 à 6
Basilic   1
Betterave 4 à 6
Brocoli   2
Capucine   4
Cardon   4
Carotte 3 à 5
Céleri 6 à 7
Cerfeuil   1
Chicorée 6 à 10
Chou (tous) 3 à 5
Ciboule, ciboulette   1
Citrouille   4
Concombre 5 à 10
Cornichon 5 à 10
Courge, courgette 3 à 6
Cresson   3
Epinard 3 à 5
Fenouil 2 à 4
Fève 3 à 6
Haricot 2 à 3
Laitue 3 à 5
Mâche 4 à 5
Mäis   1
Melon 3 à 7
Navet 3 à 5
Oignon 1 à 2
Origan    2
Oseille    3
Panais    1
Persil 2 à 3
Piment    2
Pissenlit 1 à 2
Poireau 1 à 2
Pois 2 à 5
Poivron, piment 2 à 4
Potiron, potimarron 4 à 6
Radis 3 à 5
Romarin   2
Salsifis 1 à 10
Scorsonère    1
Sarriette    2
Soja    1
Tétragone 3 à 4
Thym    1
Tomate 2 à 4
Tournesol    2
Bulbe et caïeu (ail)    1

Récolter avec la lune

Pour ceux qui ne travaillent au jardin qu'en fonction de la lune, faites vos récoltes de graines en jours fruits (22 et 23 septembre, etc.) ou en jours fleurs (27 et 28 septembre, etc.).

Voir le calendrier lunaire.

Pour aller plus loin

Le système de protection de Cidras.

Le site des variétés de tomates anciennes, Tomodori.

Le calendrier des semis par mois et saisons.

Les semences F1.

Semences et bulbes – La Ferme de Sainte Marthe.

La bourse des semeurs.

 

Bonne récolte à tous et rendez-vous en février 2014 pour un après-midi "semences"

Kenavo

Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Arbres-Arbustes, #Vivaces-Annuelles-Bulbeuses

Repost 0
Commenter cet article