Visite du jardin de l'aber benniguet

Publié le 6 Octobre 2015

Ce samedi 3 octobre 2015, nous étions 35 adhérents à venir découvrir ou re découvrir le jardin de l’Aber Benniget chez Bernard Talec à Lannilis

 

beniguet

 

Le sujet du jour était la taille des arbres et arbustes au jardin, visite technique commentée sous la houlette de Stéphane Alix, président de l'association "Société d'horticulture du Bas Léon"(SHBL).

 

La plupart des végétaux s’ils sont bien plantés n’ont pas besoin d’être taillés, cependant une intervention peut être nécessaire sur des sujets anciens, malformés, étouffés, cassés, à proximités d’allées et bâtiments ou mis en scène en haies par exemple.

 

Le jardin a été créé par Anne avec l’aide précieuse de Bernard il y a 23 ans sur une surface 3500 m carrés.

aber beniguet 03102015 005

Au départ il n'y avait qu'un laurier sauce et un prunier sauvage. Il a fallût planter dense afin de se protéger du vent et des embruns car la propriété surplombe l'Aber Benoît.

 

Le terrain assez accidenté a permis de jouer avec les différences de niveau et de créer différents espaces. Anne a planté énormément de plantes toutes enregistrées sur un carnet mais que Bernard n’a pas retrouvé (certains noms seront donc difficiles à retrouver désormais notamment pour certains cultivars).

 

A l'entrée de la propriété il y a un Rosa banksiae , rosier de Lady Banks ou rose de Banks : rosier liane de couleur crème à petites fleurs et non remontant. Nous lui avons offert une taille légère de façon à lui donner un joli port et dégager le massif à son pied. Avec les branches taillées Stéphane nous a fait une séance de bouturage et nous avons pu nous partager les boutures.

 

Il faut toujours débarrasser un rosier de ses branches mortes et bien dégager la base pour favoriser le départ de nouvelles pousses à la base, pour régénérer un très vieux rosier, vous pouvez tailler à ras (ou au-dessus du point de greffe), il repartira toujours.

 

Nous avons suivi le jardin et nous nous sommes arrêtés devant les sujets intéressants pour observer et écouter les commentaires.

Entres autres :

* Furcraea en fin de floraison et remplis de bulbilles

* Romneya coulteri (pavot blanc de Californie)

* Hoheria populnea , un petit arbre persistant de la famille des malvacées encore en fleurs

* Senecio petasitis (syn Roldana ou Senecio) avec ses larges feuilles comme du velours originaire du Mexique

* Salix tortuosa, le saule tortueux est un arbre que l'on peut recéper (tailler à ras) ou tailler sévèrement, il repartira aisément

* Santolina chamaecyparissus, la santoline qui avait besoin d'être taillée mais pas trop sévèrement (il faut mieux laisser du vert comme pour les lavandes sinon elles ne repartent pas ou assez mal).

* Ribes nigrus, cassisier que l'on peut tailler complètement quand il est trop vieux.: mais il faut savoir que l'on perd 1 ou 2 années de production.

* Michelia figo ( syn Magnolia) ses fleurs sentent l’ odeur des bonbons à la banane.

* une vigne ‘Muscat’ court sur la façade de la maison et se trouve à maturité actuellement : la taille d'hiver se fait à 2, 3, ou 4 yeux selon les variétés( le Chasselas doré se taille à 2 yeux par exemple mais le Frankental à 4 yeux et on ébourgeonne les 2 bourgeons du milieu. En été on pratique la taille en vert en ne laissant que 2 ou 3 grappes par branche. En règle générale il faut le plus possible se rapprocher du cep et ne pas la laisser courir trop long.

* Pyrus salicifolia ‘Pendula’( poirier décoratif pleureur avec de toutes petites poires.

* Nyssa sylvatica qui se parait en automne d’un feuillage rouge éclatant.

* Davidia involucrata ou arbre aux mouchoirs.

* Paulownia tomentosa qui peut être conservé bas en le taillant tous les ans très court pour les petits jardins

* Camelia sinensis ( le théier) couvert de petites blanches au cœur jaune.

* de nombreux Hydrangea ( on peut aussi les rabattre au pied mais au sacrifice d'un an de floraison ; sinon un intervention de taille après le 15 juillet compromet la floraison de l'année) et différents pommiers, certains d'ornement et d'autres à couteau: une attention particulière pour le pommier colonnaire Malus domestica ‘Elegance’ qui pousse tout en hauteur au port fastigié.

 

Nous avons également été surpris par la visite de frelons asiatiques sur quelques arbustes encore en fleurs (il est important de surveiller car un nid se trouverait donc à proximité du jardin).

 

Le goûter accompagné de gâteaux maison et confitures de goumi,

aber beniguet 03102015 035

permis la distribution de boutures, graines et fruits (Fuchsia arborescens, Strobilanthes, Elaeagnus umbellata, oeillets, scabieuse noire, pommes et pêches blanches cueillies le matin).

aber beniguet 03102015 029

Enfin, cette visite était l’occasion de présenter aux adhérents de l’association et d’offrir à Bernard l’hémérocalle ‘Jardin de L’Aber Benniget’ créé par Guénolé Savina en souvenir de Anne . Plants disponibles prochainement sur le site des Hémérocalles de la Pointe ou aux pépinières Caillarec à Motreff

Anne,

 

Les photos de la visite du jour sont visibles ( ici )

 

Prochaine activité le samedi 17 octobre Safranière de Pouldreuzic et Pépinière Arven à Poullan Sur Mer

 

Pensez vous inscrire pour l’organisation...

Rédigé par Le Webmaster

Publié dans #Visites de la SHBL, #Info aux adhérents

Repost 0
Commenter cet article