Crinum mauritianum et Fête des rois à la SHBL

Publié le 12 Janvier 2013

La Société d'Horticulture du Bas-Léon, SHBL, commencait cette nouvelle année avec une conférence sur les plantes de l'Ile Maurice animée par Stéphane BUORD du Conservatoire Botanique National de Brest.

Nous remercions Stéphane pour son exposé très passionnant. Il nous a aussi fait prendre conscience de l'importance de chaque plante ici ou ailleurs.

La salle de la Maison Familiale de Plabennec était pleine. Et les nombreux adhérents présents ont eu raison de venir car une belle surprise les attendait :

la distribution de graines de Crinum mauritianum.

La pièce de monnaie vous permet de vous rendre compte de la grosseur d'une graine.

Les graines ressemblent à des tubercules.

Cette bulbeuse, de la Famille des Amaryllidacées, n'est pas vendue dans le commerce et il n'est guère facile de se la procurer. Ce crinum est une plante endémique de l'Ile Maurice, c'est-à-dire qu'on ne le trouve, à l'état naturel, nulle part ailleurs.

Ce crinum a failli disparaitre et fut sauvé in extremis par l'équipe du Conservatoire de Brest, puis mis en culture à Brest afin de le réintroduire sur l'Ile Maurice.

Pour les heureux possesseurs de ce crinum de l'Ile Maurice, voici son mode de culture.

Le Crinum mauritianum se cultive, chez nous, en intérieur ou en en véranda chauffée.

Dans un pot de 18 à 20cm de diamètre, rempli de bon terreau maintenu humide, déposez la graine sur le sol. Si vous ne savez pas dans quel sens la mettre, installez-la sur le chant. Dans la nature, les graines tombent sur le sol et s'enracinent d'elles-mêmes.

Vous pouvez aussi faire votre mélange de terre vous-même en suivant toujours la même règle : 1/3 sable, 1/3 terreau et 1/3 terre du jardin.

J'ai l'intention de cultiver mon Crinum mauritianum comme un Clivia. Je vais choisir un pot plutôt profond car le système racinaire est important. Comme le clivia, ce crinum n'aime pas que l'on dérange ses racines. Quand il aura bien grandi, quand les racines occuperont tout le pot, je changerai pour un pot plus grand en prenant soin de ne pas abîmer les racines.

J'installerai le pot près d'une fenêtre ensoleillée mais sans soleil direct.

Ensuite, il faudra patienter au moins 3 ans avant de voir une première floraison.

Pendant ce temps, la plante va grandir et former un bulbe rougeâtre à long cou qui restera apparent. La force des racines suffira à maintenir la plante bien ancrée dans son pot.

Un Crinum mauritianum adulte est une grande plante et requiert donc un peu de place.

N'hésitez pas à nous envoyer des photos sur la croissance de votre crinum.

Tirage des rois. Nous nous sommes régalés et cette année, 4 reines ont reçu leur couronne. Merci à Marie-Louise pour sa délicieuse galette.

Voir toutes les photos de l'après-midi.

Prochaine activité :

samedi 26 chez Michel à Saint-Frégant. Rendez-vous à 14h00 au carrefour de Penmarch. Suivez les panneaux de la SHBL.


Afficher carrefour de Penmarch sur une carte plus grande

Au samedi 26,

Anne

Rédigé par Anne

Publié dans #Vivaces-Annuelles-Bulbeuses

Repost 0
Commenter cet article